Les champignons, cuisine russe

Les champignons dans la cuisine russe

MushroomsLes champignons prenaient la place spéciale dans la ration du peuple russe. On salait ou faisait cuire, séchait ou rôtissait, étouffait ou mettait à l’étuvée les champignons : les lactaires à lait abondant, les lactaires délicieux, les armillaires, blanc, les morilles, les bolets jaunes, les russules, les champignons de couche etc.. On mange les champignons salés le plus souvent en qualité des hors-d'oevres, des suppléments aux potages aux choux, aux okroschkas (soupe froide au kvas avec de la viande hachée), aux solyankas (soupe épicée de viande ou de poisson) et comme les garnitures vers la plupart des plats de poisson et de viande. Les champignons frits, en général, font le plat séparé ou on les utilise comme les farces aux gâteaux et les garnitures à tous les plats de viande. Quant aux champignons séchés, ils sont utilisés pour l'essentiel dans les soupes. On prépare les champignons à l'étouffée en liaison de la viande, du poisson, des légumes et parfois comme le plat indépendant.