Circuits en groupe en Ouzbékistan 2018-2019

Kounya-Ourgentch - Le minaret de Kutlug-Timur

Grandiose, majestueux, le plus puissant … Quels épithètes n’annoncent pas à l'adresse de cette construction unique des temps du moyen âge. Et c'est vrai! Atteignant 60 m à la hauteur le minaret de Kutlug-Timur est le plus haut monument en Asie Centrale, "contournant" même le mausolée du sultan Sandjar.

Le minaret se représente la colonne conique. Le tronc mince qui  est aminci en haut est divisé par dix-huit zones (lignes) avec ornement et par  trois zones des inscriptions sur «koufi». Dans le passé le minaret avait une lanterne en bois du type iranien qui a brûlé pendant l'incendie. L'escalier en colimaçon conduit au sommet du minaret à 145 marches.

Minaret de Kutlug-Timur, Kounya-Ourgentch
Minaret de Kutlug-Timur, Kounya-Ourgentch
Minaret de Kutlug-Timur, Kounya-Ourgentch

Le minaret Kutlug-Timur n’a pas un riche décor des minarets d'Asie Centrale des XI-XIIème  siècles, mais surpasse en courage des constructions: par son hauteur et son harmonie des proportions.

Jusqu’à présent les savants discutent de l'âge du minaret. Les uns croient que la pose de la première pierre  et la construction du minaret étaient produit sous le gouvernement de Kutlug-Timur, sur l'ordre du régent. Les autres prouvent qu’on  l'a commencé à construire sous le gouvernement d’un schah Mamune (XI s.).

Il y a des informations qu'on l’a  construit au temps du sultan Mahmud Gaznevi (998-1030). On est prouvé  seulement que notamment il  (et pas  le minaret de Mamoune) a survécu après la destruction de la ville par les Mongols en 1221. Mais le dôme du minaret se présentant le modèle précieux de l'architecture a souffert fort et a été restauré.