Circuits en groupe en Ouzbékistan 2020-2021

Kunya-Ourguentch, le Turkménistan

Kunya-Ourguentch, le Turkménistan

Kunya-Ourguentch : Ancienne Capitale du Khorezm du Nord

Kunya-Ourguentch (Keneurguentch ou Kounia-Ourguentch) est une réserve architecturale, située à 480 km au nord d'Achgabat. Au milieu du VIIIème siècle elle a été conquise par les Arabes et en 995 elle a été renommée à Gurgandzh et est devenue la résidence du Cheikh du Khorezm et la deuxième plus grande ville après Boukhara - la capitale de l'empire des Samanides.

Le centre culturel et commercial majeur au Moyen Âge, il a accueilli Ibn-Sino, Beruni et d'autres penseurs connus de l'époque. En 1221, la ville considérée comme « le cœur de l'islam » s’est insurgé contre Gengis Khan et a été détruite par les Mongols. Kunya-Ourguentch a rapidement retrouvé son pouvoir après cette défaite, mais en 1388, l'armée de Tamerlan qui voyait la ville comme un concurrent de Samarkand, l'a à nouveau détruit. Après cela, Kunya-Ourguentch est tombé dans l'oubli jusqu'en 1831, quand des gens sont venu y construire le canal Khan-Yab. C'est la raison pour laquelle de nombreux grands monuments de Kunya-Ourguentch ont survécu en mauvais état ; mais certains d'entre eux sont pratiquement intacts et attirent l'attention des spécialistes et des touristes.

Kunya-Ourguentch, le Turkménistan
Kunya-Ourguentch, le Turkménistan
Kunya-Ourguentch, le Turkménistan

Les principaux lieux d'intérêt de Kunya-Ourguentch sont le mausolée de Nadzhimetdin Kubra (XII - XIII siècles), le mausolée de la princesse mongole Turabek-Khanym (Turabekkhanum, XII - XIV siècles), le minaret Mamun (X - XI siècles), le minaret de Kutlug Timur (XII - XIV siècles) - le plus haut minaret de l'Asie Centrale - sa hauteur est de 60 m, le mausolée Kyrkmollah ( IIème siècle avant notre ère - IIIème siècle après J.-C. ), la madrasa Ibn-Khadzhib (XIV - XVIème siècles), le mausolée d'Arskan II - le plus ancien bâtiment de la ville (XIème siècle), les mausolées de Fakhr ad-Din Razi (XIIIème siècle), Azizan Al'-Ramatani (XIII - XIV siècles), Seid Akhmed (XII - XIV siècles), Piryarveli (XIV - XVII siècles), Guligerdan (XIIème siècle), Khorezimbag (XIII - XVIIIème siècles), Dashgala (XIV - XVIème siècles), Matkarim - Ichan (XIX - XXe siècles), Sultan Ali (1580), Tekech - Khorezmchakh (XIIIème siècle) avec un minaret du XIVème siècle, Dachmedzhet (1903-1908) et la forteresse Ak-Kala (Akgala, I - XIIIème siècles). Les sites historiques de Kunya-Ourguentch sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Kunya-Ourguentch, le Turkménistan
Kunya-Ourguentch, le Turkménistan
Kunya-Ourguentch, le Turkménistan