Circuits en groupe en Ouzbékistan 2018-2019

Kounya-Ourgentch - Le mausolée Tyurabek-khanoum

Tyurabek-khanoum est la personnalité réelle historique, la princesse mongole, la fille aimée du régent de la horde D'or, l'Uzbek-khan et l'époux de son gouverneur général à Khoresm Kutlug-Timur. Tyurabek-khanoum était la protectrice des femmes. Avec le temps on  l’a canonisé et a  annoncé sacrée. Le nom Tyurabek-khanoum était toujours entouré de nombreuses légendes romantiques. D’après un d'elles Tyurabek-khanoum a promis à un maître amoureux Gulgardan que, si celui-là construit pour elle le bâtiment le plus beau dans le monde, elle se mariera.

Gulgardan a travaillé à merveille : le mausolée construit  qui est devenu par la suite le tombeau des rois de la dynastie des Sufis et de Tyurabek-khanoum frappait et jusqu'à présent continue à frapper les gens par l'exactitude des lignes, la richesse de la décoration intérieure et la beauté des ornements multicolores. Mais la belle femme fière n'a pas tenu la promesse, ayant préféré au constructeur le régent de Khoresm Kutlug-Timur. Le maître trompé n'a pas pu éprouver son chagrin  et s'est jeté du sommet de ce mausolée.

Mausolée Tyurabek-khanoum, Kounya-Ourgentch
Mausolée Tyurabek-khanoum, Kounya-Ourgentch
Mausolée Tyurabek-khanoum, Kounya-Ourgentch

Le mausolée de Tyurabek-khanoum est devenu en effet la construction la plus magnifique dans tout l'État. Ce mausolée est magnifique  par sa beauté et son élégance. C’est  la construction avec la finition la plus riche au-dedans et en dehors, avec la salle étonnamment ouverte claire hexaèdre, dont la surface est 100 m², orné de la mosaïque sculptée. Le dôme immense du mausolée couronnait toute cette magnificence. Il était le dôme le plus parfait à tout Touran de l'Asie Centrale . Par dessus il est couvert de la tuile. C’est la tradition de quelques constructions de ce temps-là. 

La côté intérieure du dôme est couvert du panneau de mosaïque du travail le plus fin avec l'ornement des étoiles et les couleurs. Le panneau se présente le chef-d'oeuvre de l'art oriental n'ayant pas les analogues dans toute l'architecture médiévale. Autrefois  la tente bleu sur un haut tambour avec douze baies prédominait au-dessus du bâtiment. Aujourd'hui, malheureusement, il est impossible de le voir : la construction  était fortement endommagée. Mais le tombeau de  Tyurabek-khanoum  reste au centre du pèlerinage massif.