Circuits en groupe en Ouzbékistan 2020-2021

Traditions du Kirghizistan

Us et Coutumes au Kirghizistan 

Les coutumes et les traditions du Kirghizistan ont permis de faire face aux grands changements de la vie et d'assurer l'ordre de la naissance à la mort. Ils faisaient partie du mode de vie nomade et se concentraient autour de la famille : mariage, naissance et mort. Au fil du temps, les traditions se sont adaptées et ayant conservé une partie du passé sont devenues partie intégrante du présent. 

Сoutumes et traditions du Kirghizistan
Сoutumes et traditions du Kirghizistan
Сoutumes et traditions du Kirghizistan

À l'époque où les Kirghizes étaient nomades, la naissance était dangereuse pour la mère et le bébé. Les sages-femmes étaient essentielles pour assurer la santé de la mère et du bébé, et des précautions étaient prises pour les protéger des mauvais esprits. Malgré le processus périlleux de l'accouchement, le nouveau-né était une cause de joie, et plusieurs célébrations étaient organisées pour les nouveau-nés.

Aujourd'hui encore, les mariages sont une grande fête et une tradition kirghize. Traditionnellement, les mariages sont une façon de célébrer le départ d'une mariée de sa famille et son arrivée chez son époux. Au Kirghizistan, les mariages sont une grande fête. Il existe des traditions kirghizes plus anciennes pour les mariages, ainsi que des coutumes plus modernes comportant des éléments occidentaux.

Сoutumes et traditions du Kirghizistan
Сoutumes et traditions du Kirghizistan
Сoutumes et traditions du Kirghizistan

Les familles sont l'épine dorsale de la société kirghize, et les traditions et coutumes liées aux familles restent cruciales à ce jour. Il existe une hiérarchie bien définie qui dicte la place de chacun dans la famille, du patriarche de la famille à la plus jeune des belles-filles. Il est de coutume de respecter les gens anciens et d'accueillir les invités avec un respect particulier.

Les coutumes kirghizes liés à la mort avaient pour but d'honorer la vie du défunt et de faciliter son passage dans l'autre monde. Les gens se réunissaient pour faire leur deuil et chanter des chansons traditionnelles, ainsi que pour manger et mettre de l'ordre dans les affaires.