Circuits en groupe en Ouzbékistan 2019

L`ensemble Dor-us Siyodat, Chakhrisiabz

Le mausolée de Johongir et d'Omar Cheykh à Chakhrisiabz

L'ensemble Dor-us Siyodat ("le Foyer de Pouvoir et de Puissance") était à la hauteur de grands projets de Tamerlan. Il le fit construire en 1376 à la mort de son fils aîné et favori, Johongir, décédé d'une chute de cheval à l'âge de 22 ans. Après la mort, on a transmis le corps de Samarcande à Chakhrissabz, sur la Patrie historique des ancêtres.

Quelques ans après, Temur a invité les meilleurs architectes de Khorezme et il leur a ordonné construire le mausolée de Johongir au-dessus du tombeau du prince. L'annaliste de Temur, Charafiddin Yazdi, a écrit: "A la partie droite et gauche de la façade de l'édifice, Temur a ordonné construire l'édifice makbarat (sépulture) et une nouvelle khazira pour Johongir et pour les autres descendants et des membres de l'aristocratie".

Dor-us Siyodat, Chakhrisiabz
Dor-us Siyodat, Chakhrisiabz
Dor-us Siyodat, Chakhrisiabz

Le fils cadet de Temur, Omar Cheykh, tué en 1393-1394, à l'âge de 29, pendant le siège de la forteresse des Kurdes en Iran, a été enterré dans l'ensemble Dor-us Siyodat. Temur a ordonné aussi construire une sépulture pour lui - le Mausolée d'Omar Cheykh. Mais jusqu'à nos jours c'est seulement la crypte d'Amir Temur qui s'est conservé et resté vide, parce qu'on a enterré Amir Temur à Gour Emir à Samarcande.

Les édifices de l'ensemble Dor-us Siyodat ont été détruit après l'envahissement de Abdullakhan II dans la deuxième moitiée du XVIèmes.

Au milieu du XIXème siècle on a construit une mosquée Khazri Imam avec plafond cintré au hall et un haut iwan décoratif.