Circuits en groupe en Ouzbékistan 2018-2019

Le mausolée de Khorezmchakh Tekeche

Non loin du minaret de Kutlug-Timur il y a un mausolée de Khorezmchakh Tekeche. Il est un des quelques monuments demeurants non endommagé  d'Ourgentch. Dans le peuple on l’ appelle  Cherepbaba et Gyok -Goumbez. Avec le mausolée d’Il'-Arslan ils se représentent la nécropole d'un des clans gouvernants de Khorezm.

Khorezmchakh Tekeche était la personne très odieuse. Il a réussi à unir le territoire immense s'étendant de la mer d'Aral au nord jusqu'au golfe Persique au sud et du Pamir à l'est jusqu'au plateau Iranien à l'ouest. En 1172, pour prendre le trône, il s'est adressé à l'aide aux ennemis anciens, des Karakitays, qui ont accepté de l'aider à détrôner le frère germain en échange du tribut annuel, mais puis, ayant reçu le pouvoir sur Khoresm, il a ordonné de tuer sa mère.

Mausolée de Khorezmchakh Tekeche, Kounya-Ourgentch
Mausolée de Khorezmchakh Tekeche, Kounya-Ourgentch
Mausolée de Khorezmchakh Tekeche, Kounya-Ourgentch

Autrefois le mausolée de Khorezmchakh Tekeche dominait la ville sur la hauteur de 30 mètres et était le phare original dans le désert. Les voyageurs fatigués cheminant dans le désert chauffé, le voyaient de loin et, ainsi, recevaient le signal pour la fin du voyage lourd.

D’après la massivité et l'éloquence d'art on compare souvent ce monument à un autre chef-d'oeuvre du XIIème s.avec  le mausolée du sultan Sandjar à Merv. Les deux constructions s’élévaient au-dessous des constructions simples et ordinaires. Ils  étaient  "les symbôles du pouvoir».