Circuits en groupe en Ouzbékistan 2018-2019

Goumbez de Manas

Goumbez de ManasD’après  une des légendes, "goumbez" a été construit par Semetey, fils de Manas, qui a transféré le corps du père tué à Akhirtach. D’après  une autre légende plus répandue, le tombeau a été construit par la femme de Manas, Kanikey, qui a ordonné d'écrire sur le tombeau le nom d'une certaine riche femme pour détourner l'attention des ennemis.

Goumbez de  Manas  est situé  au bord de la rivière Kenkol , à la place de sa fusion avec la rivière  Talas, au pied de la montagne, qu’on appelle  dans le peuple "Poste de surveillance de Manas". Non loin du Mausolée il y a un ancien cimetière daté de 1er et 4ème siècle J.C.

La place principale dans la composition de la façade du Mausolée est prise par les lignes avec les inscriptions sur les motifs historiques et religieux. Une des inscriptions est accompli dans "le style coufique" (d'anciennes figures aiguisées de l'alphabet arabe). Dans elle se répète le mot "al'-mulk" (la force, la direction), représentant l'abréviation de l'exclamation louangeuse "le Pouvoir appartient à Allah!".

Une autre inscription accomplie dans le style "divani" annonce: "C'est le Mausolée majestueux de la femme Kenizek-Khatum qui est la femme vertueuse, chaste et la plus rendue célèbre ,la fille de l'émir Abuk". La partie ultérieure du Mausolée, avec la partie de l'inscription énumérant de nombreuses dignités de Kenizek-Khatun ne s'est pas gardée. Il restait seulement les mots "quatre" et le "Ramadan".

Dans le style et la manière de l'orthographe, on observe les analogies avec les inscriptions d'autres monuments architecturaux construits sur le territoire de l'Asie Centrale dans la deuxième moitié du 14ème siècles J.C.