Circuits en groupe en Ouzbékistan 2021

Musée d`Art d`Etat de la République du Karakalpakistan I.V. Savitsky, Nukus

Adresse: 116, rue Rachidov, Nukus
Téléphone: (+998 61) 222-25-73; 222-25-56; 222-88-83
Heures d’ouverture:
Lundi: jour de repos
Mardi-Vendredi: 09:00-17:00
Samedi-Dimanche: 10:00-17:00
Pause déjeuner:
Sans déjeuner

Musée d’art Savitsky, Nukus
Musée d’art Savitsky, Nukus
Musée d’art Savitsky, Nukus

Le Karakalpakistan et sa capitale Nukus sont les destinations touristiques les plus extraordinaires au monde. C'est la définition lue dans le monde entier par le journal britannique The Telegraph qui a inclus la route dans le « top dix » en 2015, sous le numéro deux. Et les auteurs de la rubrique « Loisirs », dans le supplément du dimanche, non moins lu par le New York Times et l'International Herald Tribune, à l'été 2009 ont conseillé aux lecteurs avertis de visiter le musée Nukus « voir avant de mourir » (destination incontournable), et ont baptisé ce musée unique, appelé par les gens « Musée Savitsky » ou simplement « Musée Nukus » - « Louvre dans les Sables ».

Le Musée d'État d’Art du Karakalpakistan a été créé en 1966 à l'initiative de l'artiste moscovite Igor Vitalievitch Savitsky (1915-1984). Il s'agit actuellement de la plus grande collection d'art de la région d'Asie centrale qui compte plus de 100 milles pièces avec une couverture chronologique de plus de quatre millénaires.

L'émergence du musée est liée aux activités de la légendaire expédition archéologique et ethnographique de Khorezm qui a fait la découverte du siècle par des fouilles et l'étude de l'ancienne civilisation khorezmienne, située au Karakalpakistan, dans la région de Khorezm et au Turkménistan. Le chef de l'expédition, un scientifique de renommée mondiale, S.P. Tolstov, a appelé les majestueuses forteresses et monuments culturels « l'Égypte d'Asie Centrale ». Petit à petit, un savant, Igor Savitsky, qui est devenu plus tard directeur du musée Nukus, avait déjà mené des fouilles indépendantes et des collections d'art et d'artisanat populaires, complétant ainsi les collections du musée qu'il dirigeait. Ces collections sont devenues la base du musée. Les découvertes d'objets anciens lors des fouilles des fortifications antiques et médiévales, les ossuaires zoroastriens uniques (urnes funéraires, urnes d'église) avec des échantillons d'écriture ancienne en alphabet araméen, les statuettes de culte en terre cuite, les produits en céramique et en bronze, portant l'influence du métissage des époques, des religions et des croyances, des différentes civilisations, donneront au visiteur l'impulsion énergétique la plus forte.

La collection d'arts et d'artisanat populaires Karakalpak est une sorte de l’héritage génétique de la culture d'un petit peuple autrefois semi-nomade vivant aujourd'hui dans le nord-ouest de l'Ouzbékistan, mais qui a absorbé les traces de la culture et de la vie quotidienne de ses anciens ancêtres qui ont erré dans les steppes de la mer Noire, de la région de la Volga et du Caucase. La coiffe de mariage unique en forme de casque d'une femme du Karakalpakistan vous ramènera à l'époque des guerriers amazoniens, dont l'armure imite certains types de costume féminin, présentés dans l'exposition du musée.

Musée d’art Savitsky, Nukus
Musée d’art Savitsky, Nukus
Musée d’art Savitsky, Nukus

La magnificence de nombreuses vitrines avec les bijoux des zergs du Karakalpakistan, ainsi que de leurs frères ethniques voisins - Ouzbeks, Turkmènes et Kazakhs, est présentée dans une splendeur à couper le souffle sur fond de bandes tissées de décoration de la yourte - la maison traditionnelle du peuple de cette république. Vous entrerez dans la yourte et obtiendrez des informations complètes sur les secrets de sa fabrication, de son assemblage et de l'emplacement de chaque pièce.

Une page spéciale dans l'histoire de la création du musée est la collection du département des beaux-arts, qui a apporté une popularité particulière et mondiale. Ce département représente non seulement l'école nationale des beaux-arts, qui s'est formée sous l'influence du musée, mais aussi des œuvres d'artistes d'Ouzbékistan du début du XXe siècle, la période d'origine et de formation de l'école nationale locale des beaux-arts, dite « avant-garde de Turkestan ». Risquant d'être classé dans la catégorie des « ennemis publics », Igor Savitsky collectionnait des œuvres interdites des peintres qui ont plus tard reçu le nom d'avant-garde. En conséquence il a collectionné des œuvres d'avant-garde de 50 000 tableaux de la période post-avant-garde de l'art soviétique. C'est un groupe brillant d'orientalistes russes, dont la représentation la plus complète se trouve à Nukus, ce qui suscite l'intérêt constant du spectateur. Les noms de A. Volkov, U. Tansykbaev, Usto Mumin, N. Karakhan, M. Kurzin et d'autres ont été reconnus à titre posthume et inscrits dans l'histoire de l'art mondial.

La collection de l'avant-garde et de la post-avant-garde moscovite des années 1920-1930, ainsi que le groupe de non-conformistes du métro moscovite des années 1960-1970 est également importante. Des milliers d'œuvres de maîtres du pinceau qui n'ont pas reçu de reconnaissance officielle, accusés de formalisme et de dissidence, qui sont devenus des parias de la vie culturelle en URSS, où la domination du réalisme socialiste a fermé la voie non seulement à la reconnaissance, mais aussi à la survie élémentaire de centaines de talents qui sont devenus pauvres et sont morts dans l'oubli. La seule institution artistique officielle pendant le régime soviétique qui est devenue un refuge pour ces artistes était le lointain Nukus, fermé à l'époque aux chercheurs et aux connaisseurs étrangers qui ne connaissaient cette collection que par ouï-dire.

Le musée possède de petites collections secondaires d'icônes, de meubles anciens et d'art décoratif. Ils sont conservés dans des entrepôts. La bibliothèque du musée est unique en son genre. Elle comprend plusieurs collections de livres de scientifiques remarquables T. Zhdanko, A. Gudkova, d'artistes G. Sabaneeva, T. Gaponenko et bien d'autres.

Plusieurs salles exposent le don de la veuve de l'artiste français Fernand Léger, Nadia Léger. Il s'agit d'une collection de premier ordre de copies de chefs-d'œuvre mondiaux, réalisées dans les ateliers du Louvre à Paris. Le Musée d'Art d'État du Karakalpakistan, qui porte le nom de Igor Savitsky ne cède même pas au Musée Russe à Saint-Pétersbourg, mondialement connu, ni à la Galerie Tretiakov à Moscou.

Tout amateur de beauté, même le plus partial, ressentira l'atmosphère des ateliers et des galeries parisiennes, en visitant la section de graphisme dans l'exposition des deux bâtiments du musée. Le fait que le musée ne présente que 3 à 5 % de la collection entière va étonner les visiteurs.

Musée d’art Savitsky, Nukus
Musée d’art Savitsky, Nukus
Musée d’art Savitsky, Nukus
Musée d’art Savitsky, Nukus
Musée d’art Savitsky, Nukus
Musée d’art Savitsky, Nukus

Circuits à Nukus

Musées de l`Ouzbékistan

Musée Savitsky – Liens utiles :

Festival "Asrlar sadosi - 2012" et Musée Savitsky (en anglais)
Interview avec directeur du Musée Savitsky Marinika Babanazarova du 10 février 2012 (en anglais)