Le Couvent Donskoy

Le Couvent Donskoy a été fondé en 1592 par le tsar Fédor Ioannovtich et son plus proche boyard Boris Godounov en mémoire du refoulement de l’attaque de Moscou par le khan de Crimée Kazi-Giray et de Notre-Dame de Don, dont l’icône accompagnait les russes pendant cette campagne militaire.

La place où se trouvait la tente avec l’icône – l’église de Sergui Radonejski – est devenue la place du fondement du couvent. Dans le couvent nouveau construit on a transféré l’icône de Notre-Dame de Don. En 1593 dans le couvent appelé d’habitude « la Cathédrale nouvelle » ou « la Petite Cathédrale » on a construit une cathédrale modeste à l’honneur de Notre-Dame de Don. Il se diffère par sa légèreté et l’élégance, surtout la pyramide des kokochnics couronnant le temple est belle particulièrement.

Pendant l’impératrice Sofya, à la fin du XVII le Couvent Donskoy est devenu un des principaux couvents de la capitale. En 1684-1698 sur son territoire on a construit une immense « Nouvelle » ou « Grande » cathédrale à cinq têtes à l’honneur de l’icône de Notre-Dame de Don. La Cathédrale est entourée par une gallérie couverte faite en 1717. L’intérieur de la cathédrale fait une impression solennelle à quoi l’iconostase à six files, faite à la fin du XVII siècle ay style de baroco de Moscou contribue beaucoup. Dans la Grande Cathédrale du couvent Donskoy on réserve l’icône de Notre-Dame. Notre Dame de Don est respectée comme une défenseuse de la Patrie. Aujourd’hui elle se trouve dans la gallérie de Tretyakov.

En 1713 au dessus des portes de sud du couvent on a construit l’église de Notre-Dame de Tikhvine. Au dessus des portes occidentales un campanile s’envole dont la construction durait dans les différentes époque et se terminait ai XVIII siècle.

Le territoire considérable du couvent est occupé actuellement par une nécropole. Plusieurs représentants des familles russes nobles, les écrivains, les peintres, les architectes, les philosophes sont enterrés à cette place. Nécropole du couvent Donskoy était une des plus riches nécropoles à Moscou.

Le Musée de l’architecture était installé dans le Couvent Donskoy. Dès 1991 du moment de retour du couvent à la cathédrale orthodoxe russe la vie religieuse a commencé de nouveau.