La Cathédrale d'Epiphanie

Comme d’autres grandes églises, la cathédrale d’Epiphanie a été construite sur la place de l’église en bois. La première église en pierre d’Epiphanie était construite ici en assistance de Pierre I en 1722-1732. Avant ça cette place appartenait au village Elokhovo, célèbre par la naissance en 1468 du thaumaturge Basile et faible d’esprit.

En 1835 par l’initiative du clergé et des riches paroissiens, on a décidé de construire une nouvelle église d’Epiphanie sur la place de l’ancienne église. La Cathédrale a été construite en 1835-45. Une immense et glorieuse cathédrale, avec les entrées décorées à la forme des arcs de triomphe et la coupole centrale, la Cathédrale d’Epiphanie est devenue un des derniers monuments d’ancien classicisme à Moscou. En 1853 la cathédrale a été peinte. Plus tard on a construit l’attique et la coupole au dessus du réfectoire, de nouvelles peintures murales ont apparu, les vases sacrés ont été renouvelés. Une des principales curiosités de la cathédrale – la liste de l’icône miraculeuse de Notre-Dame de Kazan, qui avait contribué à la libération de la Russie de l’invasion polonaise en 1612. Dans la cathédrale d’Epiphanie on préserve aussi les icônes respectées de Notre-Dame de Tikhvine, de Notre-Dame de St. Nicolas. En 1930-92 la cathédrale était la cathédrale principale de Patriarche.