Histoire de Moscou

Histoire de Moscou

Une bonne histoire de la ville embrasse plus de huit siècles. La ville s’était gagnée plus d'une fois, s’était supprimé et se renaissait de nouveau des cendres … La Première mention de Moscou aux annales se rapporte à 1147. Cette date est devenue année de la naissance de la ville. Mais le fondation de Moscou appartient au prince de Souzdal Iury Dolgorukiy. En 1156 sur la colline abrupte boisée Borovitsky qui s'élevait sur Moscova et sur l'embouchure de la rivière de Neglinnaya, à la place de l'ancien établissement, le prince a construit la nouvelle forteresse en bois, - le futur Kremlin de Moscou.

Étant d'abord l’apanage lointain de la principauté de Vladimir et Souzdal, un jeune Moscou déjà jusqu'au XIème s. s'est transformé en ville immense médiévale et devenu symbole du peuple russe et de l'État. Le fils d’Alexander Nevskiy, Daniil Alexandrovitch, est devenu fondateur de la dynastie des princes de Moscou. C’est notamment ce prince qui a fait les premiers importants pas sur les voies de la montée de Moscou au XIVème s., en unissant les terres fracassées russes autour de Moscou - le futur centre de l'État Russe.

Plus d'une fois de nombreux ennemis tentaient de soumettre Moscou. En 1238 Batiy a ruiné Moscou. Mais en 1382 le khan Tohtamyshu de l’Horde d’Or a réussi à prendre frauduleusement Moscou. Le Kremlin a été réduit en cendres. En 1365 Moscou a été supprimé par l'incendie terrible Vsesvjatsky.

Pendant le gouvernement du grand-duc Ivan III (1462-1505) Moscou est devenu capitale de l'État centralisé. Ivan III aspirait à transformer Moscou en «troisième Rome» à la place de Constantinople qui a perdu son importance. La construction des renforcements et les temples, la reconstruction grandiose du Kremlin, et, avant tout, ses cathédrales s'est déployée dans la capitale de la Russie à de grandes échelles. En même temps on a posé la première pierre de la décoration de la Place Rouge.

La construction de Moscou se réalisait d’après le principe circulaire. Les renforcements en pierre, comme les cercles sur l'eau, se séparaient du centre historique de la capitale - un ancien Kremlin. Ainsi le rempart du Kremlin a été suivi par le mur de la Chine-ville. Derrière elle venait le mur de la ville Blanche. Le cercle de Boulevard de Moscou passe sur ses contours.

Au XVème s. Moscou est devenu le plus grand centre intellectuel, et a surpassé Londres, Prague et d'autres villes européennes par son territoire et sa population.

Depuis ce temps-là Moscou est une des plus grandes villes du monde. Durant des siècles elle restait le centre éminent de la culture russe, des sciences, de l’art. C’est à Moscou on a commencé l'imprimerie russe. C’est à cette ville un premier théâtre en Russie s’est formé. On instituait la première université russe, on entreprend l'édition du premier journal russe. L'histoire de Moscou se rappelle beaucoup de choses : plus de deux siècles du joug tataro-mongol, une lutte épuisante avec les interventionnistes polonais et lithuaniens, les troupes de Napoléon qui ont brûlé la ville, et seulement les envahisseurs nazis n’ont pas réussi à soumettre la ville.