L’Epiphanie

Les traditions de Noël russes : L’Epiphanie

Le 18 janvier arrive la veille de Noël d’Epiphanie. De tradition, l’Epiphanie ne se passe pas des divinations. Jadis toute la famille, du plus petit au plus grand, mais parfois, et quelques familles prenaient part aux divinations de Noël. Ce rite s'est gardé dès les temps du paganisme.

L’Epiphanie termine les Fêtes de Noël. On la célébre à la mémoire du baptême de Jésus-Christ par Ioann Predtechej dans l'eau de la rivière de Jourdain. On appelle cette fête encore comme l'Épiphanie, parce que pendant le baptême de Jésus-Christ, le pigeon a volé des cieux, c'était l'Esprit sacré, et s'est faite entendre la voix du Dieu qui a dit que Jésus-Christ est Son Fils bien-aimé. A ce jour on consacre l'eau dans les eglises. Les chrétiens orthodoxes ont depuis longtemps une coutume d’apporter à la maison l'eau sacrée et la garder délicatement. On boit cette eau, se lave, croit son salubre et asperge la maison.