La Cathédrale d'Assumption, Vladimir

La Cathédrale d'Assumption est une principale chose sacrée de Vladimir

MLa Cathédrale d'Assumption,  VladimirUne principale chose sacrée de Vladimir est la cathédrale Uspensky majestueux et beau. Autrefois il était un principal temple de la principauté de Vladimir. Sa construction a été réalisée par un bon prince Andreï Bogoljubsky en 1158. A vrai dire, à ce temps-là il avait un autre air: il avait seulement un dôme et contenait deux mille personnes. Mais dans cette réalisation la cathédrale est devenue prototype pour la future cathédrale Uspensky à Moscou. Les événements les plus importants s’accomplissaient dans la cathédrale : le couronnement religieux des princes de Vladimir, la bénédiction des combattants sur les batailles.

La cathédrale de Vladimir a reçu un nouvel aspect après l'incendie en 1185. Tout l'aménagement intérieur de la cathédrale a souffert fortement. L'héritier de Bogoljubsky, le prince Vsevolod Bol'shoe Gnezdo a décidé de perfectionner l'architecture de la cathédrale. Il a entouré le bâtiment des galeries dont les angles ont de nouveaux dômes en or. Au total la surface de la cathédrale est devenue plus grande, et son nouvel aspect est devenu plus beau, plus solennelle, plus élégant. Mais pendant le templs la cathédrale Uspensky souffrait beaucoup de fois. D'abord de l'invasion des hordes mongoles, qui ont incendié la cathédrale, où s'est cachée la famille princière. La cathédrale s'est brûlée fortement, mais n'est pas tombée en ruines.

En 1408 le peintre d'icônes connu - le moine Andreï Rublev et son ami Daniil Chernyj se mettent à l'aménagement intérieur de la cathédrale. Mais, malheureusement, on a réussi à garder ces fresques luxueuses seulement partiellement : les incendies et les pillages ont fait leur affaire, et vers le XVIIIème siècle la cathédrale avait l'aspect vétuste et triste. Seulement la restauration de 1888-1891 a rendu à la cathédrale Uspensky l'aspect initial.

Aujourd'hui la cathédrale Uspensky se trouve sur le sommet de la haute colline, sans cette cathédrale le panorama de la ville est inconcevable. Les touristes y passent a travers un haut campanile, qui est aussi le modèle significatif de l'architecture.

La décoration extérieure de la cathédrale impressionne. De hauts portails avec les chapiteaux sculptés des colonnes et les arcs sculptés en pierre soulignent l'entrée à la cathédrale. Le tambour du dôme central est orné de 12 fenêtres. A l'intérieur du temple est pas moins beau - le plancher est exposé par la mosaïque, les murs sont répartis par de belles fresques. En comparaison avec des fresques, les compositions liées au sujet du Jugement dernier se sont gardées relativement bien. C'était la plus grande iconostase sur Russie au XVème siècle.

La cathédrale de Vladimir Uspensky est aussi connue par une telle chose sacrée comme l'icône de la Notre Dame appelée « Notre-Dame de Vladimir ». Cette icône byzantine écrite par l'évangéliste Louka, au XIIème siècle a été remise en cadeau à Iury Dolgoruky par le patriarche de Konstantinopole. Le fils de Iury Dolgoruky, le prince Andreï Bogoljubsky l'a transporté à Vladimir, une nouvelle capitale de la Russie. On a placé l'icône à la cathédrale Uspensky. On lie beaucoup de miracles à l'icône de la Notre-Dame de Vladimir. On respectait l'icône comme la protectrice de la terre Russe. Dès 1408 l'icône se trouve à Moscou, maintenant elle se trouve dans la galerie Tret'jakovsky.

Les puissances du prince Saint Andreï Bogoljubsky, de son fils Gleb et de Géorguy Vsevolodovich reposent dans la cathédrale. Aussi dans les murs de la cathédrale se reposent plusieurs princes de Vladimir, y compris un autre fils de Bogoljubsky, Izyaslav, et les évêques locaux.

Le temple n'agissait pas de 1927 jusqu’à 1944.