Volgograd

Ville héros de Volgograd

Volgograd, la RussieLa ville-héros de Volgograd … Tout le monde connaît Volgograd comme la ville héroïque, courageuse, stoïque, réussissant à défendre ses frontières au prix de mille fils et à briser les forces de l'ennemi, ayant affermi la Russie sur les voies à la victoire et ayant retourné en arrière la marche de toute l'histoire mondiale. Voici quelle ville unique nous vous invitons à visiter dans notre voyage par la Volga.
Volgograd se trouve sur le bord droit de la rivière de Volga. C'est la plus longue ville de la Russie, sa longueur fait presque 100 kilomètres!

L'histoire de Volgograd commence dès XVIème siècle, quand on a adjoigné à l'État russe les khanats d'Astrakhan et de Kazan. À la suite de ces changements territoriaux les frontières du sud-est sont restées ouvertes. En 1589 le roi Ivan Le Terrible a décidé de fonder à cette place la ville. La future ville s'est fondé à la place très unique - sur la petite île originale de l'Asie dans la partie Européenne de la Russie. Depuis longtemps le chemin, où les nomades faisaient les incursions en Europe des profondeurs de l'Asie, y passait. On réservait à une nouvelle ville le rôle de la forteresse de garde pour la protection de la terre russe et d’une grande voie de la Volga des incursions des nomades.

Volgograd, la RussieSon premier nom - Tsaritsyn - selon la légende, la ville a reçu de la rivière « Tsarine », près de laquelle on a construit la première forteresse en bois. En 1717 à cause de l'invasion des tribus tatares la ville s'est trouvée pillée et détruite. En 1731 la ville a été peuplée par des colons ukrainiens et par des cosaques de Don. Mais en 1765 Ekaterina II a invité les étrangers à s'installer en Russie, les ayant libéré des impôts pour 30 ans. Les Allemands ont répondu particulièrement vivement à cette invitation. Ils ont fondé les colonies entières à deux bords de la Volga. L'artisanat et la manufacture ont commencé à se développer activement. Au XVIIIème siècle les frontières de l'État se sont éloignées au sud, et la ville s'est transformée en petite ville provinciale oubliée par le Dieu. On l’a rappelé seulement après un siècle, quand l'industrie capitaliste a commencé à se développer largement.

Volgograd, la RussieEn avril 1925 on a renommé la ville à Stalingrad. Avec ce nom la ville a rencontré le début de la Grande Guerre nationale. La bataille de Stalingrad qui a commencé le 17 juillet 1942 est devenue combat décisif entre les troupes russes et les fascistes. Le bombardement terrible s'est écroulé sur la ville, elle s'est transformée exactement en lueur d'incendie de feu. Cependant les fascistes n'ont pas pu briser la défense. Le 19 novembre les Allemands se sont trouvés dans l'entourage des troupes soviétiques. «...une grande bataille faisait rage pendant deux cents jours et nuits ...». La ville était détruite tout entièrement. Toute l'Union Soviétique prenait part à sa restitution. En 1961 la ville renouvelée a reçu un autre nom - Volgograd. Le 1-er mai 1945 on a attribué à la ville de Stalingrad le titre honorifique de la ville-héros par l'ordre du Commandant en chef Suprême.

Il n'est pas étonnant que de principales curiosités de Volgograd sont liées notamment à la bataille de Stalingrad. Il y a plus de 20 monuments, mémoriaux, témoignant des événements de la Grande Guerre Mondiale. Central d'eux est le tumulus de Mamay avec la statue de la Patrie-mère, personnifiant l'unité de la force russe. C'est la variante russe de la statue de la Liberté assez connue qui se trouve en Amérique.

Volgograd - les places intéressantes