Iaroslavl, la Russie

Yaroslavl - l'architecture originale de monuments

Cathédrale de l'Assomption à Yaroslavl

Et voilà, nous sommes sur Volga. La ville magnifique Iaroslavl qui est célèbre par ses anciens monuments et les places pittoresques, nous rencontre. La ville est située sur la haute rive de Volga.  Au-delà de la ligne de la ville on peut voir ses hauts clochers harmonieux et les coupoles gracieux des églises. Toute cette architecture originale est la richesse de Iaroslavl, le témoignage de son histoire unique.

La ville a été fondée en 1010 sur la place du village païen « le Coin d’Ourse » par le prince Iaroslav le Sage, à l’honneur duquel la ville a reçu son nom. A cette époque, au XI siècle ce n’était qu’une forteresse en bois, mais la situation confortable sur la route maritime commerciale sur Volga a transformé Iaroslavl à une ville prospérant.  Dès 1218 il est devenu la capitale de la principauté d’Iaroslavl. Cependant, en 1238 déjà, la vie paisible d’Iaroslavl est interrompue par l’invasion mongole. Comme d’autres plusieurs villes, il était brûlé et cambriolé. Rétabli des ruines, Iaroslavl est devenu en 1463 la partie de la principauté de Moscou. En 1612, quand dans la ville se situait la milice de Minin et Pojarski, Iaroslavl était la capitale provisoire de l’état.

Le temple dans le centre historique de Yaroslavl Pont ferroviaire sur le fleuve Volga à Yaroslavl Arbor un matin froid à Yaroslavl

XVII – est un siècle d’or d’Iaroslavl – il devient la deuxième ville de la Russie après Moscou par son territoire. Le commerce, les marchands et le métier se développent ici… La construction active de la ville s’est déployée. Au XVIII siècle Iaroslavl est devenu le centre de la gouvernance d’Iaroslavl et a reçu un nouveau plan de construction. A l’époque soviétique plusieurs monuments célèbres d’Iaroslavl étaient détruits. Par ailleurs, plusieurs, qui sont les patrimoines universels, se sont préservés. Parmi eux la Cathédrale Preobrajenski (1505 -16), le Cloître Spasski, l’ensemble du Cloître Tolgski, de l’église du Prophète Elijan, de Nikola Nadein, de Jones Chrisostme.

Iaroslavl - les places intéressantes