Circuits en groupe en Ouzbékistan 2020-2021

Quelle est la Meilleure Saison pour Voyager au Turkménistan ?

Qu’est-ce qu’on doit savoir avant d’aller au Turkménistan ? Le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour le voyage dans ce pays magnifique. Il fait très chaud en été c’est pourquoi en envisageant le voyage au Turkménistan il faut éviter les mois d’été.

En termes de climat et de météo, le Turkménistan est un pays d'extrêmes. Ses étés sont parmi les plus chauds d'Asie Centrale parce qu’ils sont en grande partie désertiques et se situent principalement au niveau de la mer. La chaleur extrême de l'été contraste avec des hivers très froids, malgré des printemps et des automnes doux et tempérés. Le pays étant relativement plat et aride, le climat n'est pas très influencé et les saisons au Turkménistan ont tendance à être assez constantes d'une année à l'autre.


Le printemps au Turkménistan est également une bonne période pour le visiter. Au passage de l'hiver au printemps, le pays s'ouvre à nouveau, le froid mordant laissant place à des journées agréables et chaudes. En fait, le printemps est peut-être le meilleur moment pour visiter le Turkménistan. Le 21 mars, le pays célèbre le nouvel an persan et de nombreuses festivités et célébrations sont organisées dans tout le pays. Le désert devient également hospitalier à cette époque de l'année, les déplacements sur de grandes distances étant beaucoup plus faciles. Il est ainsi possible de visiter les nombreux sites intéressants dans les zones désertiques ou de camper dans la nature. Au printemps, le désert, pendant quelques instants fugaces, se colore au fur et à mesure que les fleurs s'épanouissent et que la végétation pousse. Dans la chaîne de montagnes du Kopetdag, le printemps est une période merveilleuse pour faire des randonnées avec une végétation luxuriante et verte qui réapparaît après le froid de l'hiver et des températures qui restent plus longtemps tempérées que dans les régions plus plates du pays où le printemps va et vient rapidement.


L'été au Turkménistan est brutalement chaud, avec des températures dépassant parfois les 50°C. Ce n'est pas le meilleur moment pour visiter le Turkménistan, une grande partie du pays ne se prêtant pas à une exploration confortable par les touristes. Le désert sans arbres n'offre aucun abri contre le soleil brûlant et, après quelques heures, la température sera insupportable, voire dangereuse. Cependant, les régions autour de la mer Caspienne ont tendance à être plus fraîches que les régions intérieures et peuvent être visitées en été. En fait, il existe de nombreuses stations balnéaires le long de la côte où vous pourrez profiter d'une multitude d'activités nautiques. C'est également la seule partie du pays qui connaîtra des précipitations en été, bien que ce soit rare.

Vous pouvez également vous rendre dans les montagnes du Turkménistan, où les températures moins élevées vous permettront de faire des randonnées matin et soir. En outre, le melon étant l'un des produits les plus importants du pays, une nouvelle fête a été créée récemment pour célébrer une sorte spéciale de melon cultivé au Turkménistan. Diverses manifestations et festivités ont lieu le deuxième dimanche d'août pour célébrer le bien-aimé melon.


L'automne au Turkménistan est l'un des meilleurs moments pour visiter avant que le froid de l'hiver ne s'installe. En automne, la chaleur se dissipe et il devient possible de visiter le désert. Pendant cette période, vous pouvez visiter les anciennes ruines de Merv qui sont situées au milieu du désert. L'un des moments forts du début de l'automne est le camping dans le désert, une expérience unique où vous vous sentirez proche de la nature et d'un mode de vie différent. Cependant, attention, les températures baissent considérablement la nuit et vous devrez empiler les couches pour vous tenir au chaud. Une autre activité intéressante est l'hébergement chez l'habitant dans un village isolé où vous pourrez découvrir le mode de vie de la campagne turkmène. L'automne est également une période idéale pour visiter les montagnes du sud du pays où vous pourrez faire de belles randonnées tandis que la nature environnante passe de verts éclatants à des couleurs automnales chaudes.


L'hiver au Turkménistan voit l'arrivée de vents sibériens très froids qui font chuter les températures, les -20°C n'étant pas rares. Comme en été, une grande partie du pays est ainsi interdite aux touristes. Le désert n'offre aucune protection contre le froid et les déplacements peuvent être difficiles, bien qu'il y ait très peu de chutes de neige dans le pays. Cependant, en hiver, il est toujours possible de visiter la capitale futuriste d'Achgabat pour découvrir son architecture surréaliste. Les jours plus cléments, il est également possible de visiter des sites proches des villes principales. Dans les montagnes du sud qui bordent l'Iran, il y a même une station de ski, mais celle-ci souffre fréquemment d'un manque de neige. Les régions le long de la mer Caspienne restent quelque peu tempérées et peuvent aussi être facilement visitées en hiver, bien que l'eau soit trop froide pour la baignade.

Il ressort de ce qui précède que les touristes qui ne supportent pas la chaleur ne devraient pas prévoir un voyage au Turkménistan de mai à septembre. Il est préférable d'aller au Turkménistan en mars, avril, octobre ou novembre. Il est également recommandé d'envisager les possibilités d'un voyage en hiver. Toutefois, pendant cette période, vous devez vous préparer à l'avance à certaines surprises climatiques - réchauffement soudain ou fortes chutes de neige.