Circuits en groupe en Ouzbékistan 2020-2021

Lac Son-Koul, le Kirghizistan

Lac Son-Koul, le Kirghizistan

Son-Koul est l'un des plus célèbres lacs alpins et prairies de montagne du Kirghizistan. À une altitude de 3016 m (9895 pieds) au-dessus du niveau de la mer, Son-Koul est un lac d'un bleu étonnant, entouré de vastes prairies fertiles qui ont longtemps été utilisées par les bergers nomades pour leurs animaux. Son-Koul n'est accessible qu'en été (de juin à début septembre environ) parce que la neige et la glace bloquent la route le reste de l'année. Il existe un certain nombre de camps de yourtes où les visiteurs peuvent séjourner pour goûter à la culture nomade traditionnelle, et les montagnes environnantes sont idéales pour les balades à cheval ou les randonnées. Située à environ 100 km de Kotchkor et à 300 km de Bichkek, la route vers Son-Koul prend environ 6 à 7 heures, et bien qu'elle soit en grande partie pavée, certaines parties sont en gravier.

En hiver, les températures au lac Son-Koul peuvent atteindre jusqu'à -20° C (-4° F), et il y a environ 200 jours de neige par an. Pendant cette période, les bergers restent dans les villes voisines comme Kotchkor, At-Bachi et Naryn, où il y a plus d'espaces protégés pour les troupeaux pendant le long hiver. Cela signifie que personne ne vit autour de Son-Koul en hiver, et que le lac lui-même est pratiquement inaccessible. Lorsque la glace de Son-Koul fond à la fin du printemps, les troupeaux et leurs propriétaires se rendent au jailoo, dans les vastes et riches pâturages qui entourent le lac. Il n'y a pas de bâtiments permanents autour de Son-Koul, seulement des yourtes, de sorte que les gens vivent de la même façon qu'ils le font depuis des siècles.

Lac Son-Koul, le Kirghizistan
Lac Son-Koul, le Kirghizistan
Lac Son-Koul, le Kirghizistan

En été, Son-Koul est encore relativement froid en raison de l'altitude élevée, avec des températures moyennes de seulement 11°C (52° F), et descendant sous le point de congélation la nuit. Les yourtes sont souvent équipées de petits poêles qui peuvent chauffer la nuit, mais il n'y a pas d'électricité ni d'eau courante dans le jailoo. Cela fait de Son-Koul une destination privilégiée pour ceux qui veulent vivre comme un nomade pendant quelques jours. Les yourtes sont remplies de matelas épais (mais pas de lits occidentaux typiques) et de couvertures, et il y a des toilettes extérieures non loin des camps de yourtes. Il y a des camps de yourtes qui sont spécialement organisés pour les visiteurs, et il y a aussi les yourtes des bergers locaux qui vivent à Son-Kul. Bien que de nombreux habitants soient amicaux et accueillants, il est préférable de coordonner votre visite à l'avance pour vous assurer que vous avez un endroit où loger et de la nourriture à manger.

La région autour de Son-Koul est également un riche écosystème, avec des zones humides et des montagnes juste à côté les unes des autres. Il n'y a pas d'arbres sur les hautes plaines autour du lac, mais il y a beaucoup d'herbes et de plantes qui sont utilisées pour leurs propriétés médicinales. De nombreux oiseaux, dont des faucons et des aigles royaux, vivent autour de Son-Koul, et les montagnes abritent des cerfs, des renards, des moutons Marco Polo, des léopards et des loups (bien que ces animaux aient tendance à rester haut dans les montagnes). Les montagnes autour de Son-Koul sont populaires pour les randonnées et les balades à cheval, et des treks longs et courts peuvent être organisés à partir des camps de yourtes au bord du lac.