Circuits en groupe en Ouzbékistan 2020-2021

Tach Rabat, le Kirghizistan

Tach Rabat, le KirghizistanL’ancien caravansérail Tach Rabat se trouve à environ 520 km de Bichkek, à 125 km (1,5 heures en voiture) de Naryn, à 17 km de la fin de la route goudronnée (juste après la piste d'atterrissage d'urgence), à 90 km (1,5 heures) avant la frontière à Torugart et à une altitude d'environ 3500m au-dessus du niveau de la mer. Selon un auteur, c'est probablement le site de la route de la soie le mieux préservé que vous trouverez et aucun autre ne conserve autant son atmosphère d'origine.

Il s'agit d'un bâtiment en pierre soigneusement restauré qui abritait autrefois une auberge sur la Grande Route de la Soie. Sa date d'origine est strictement inconnue - mais des preuves archéologiques suggèrent que le site a été occupé au Xème siècle. Il est situé à environ 15 km dans une petite et belle vallée au pied du Tian Chan, encastré contre le flanc de la colline. Il est prouvé qu'il s'agissait d'un lieu de repos et de culte qui aurait servi à protéger les caravanes à destination et en provenance de la Chine des ravages du temps et des bandits - avant l'époque de Tamerlane ou de Genghis Khan.

Une légende dit que le caravansérail a été construit par un père et son fils. Alors qu'ils terminaient leur travail, il ne restait plus que le sommet de la coupole à terminer ... quelques pierres restant à mettre en place, une caravane s'approcha par-dessus les montagnes. Le fils est allé saluer les voyageurs, mais son père a dit : « Non, finissons d'abord ce travail », mais le jeune n'a pas écouté son père... il est allé saluer la caravane. Parmi les voyageurs, il y avait une belle jeune femme dont il est tombé amoureux... et quand la caravane est partie, il est parti avec elle... et le père n'a jamais revu son fils... et la coupole n'a jamais été terminée.

L'une des raisons pour lesquelles il a conservé son caractère est peut-être qu'il est situé sur la route principale de Bichkek/Naryn à Torugart, mais à environ 15 km en amont d'une vallée latérale - les gorges de Kara Kojun. Pendant de nombreuses années, la déviation n'était pas signalée et les voyageurs passaient donc simplement sans savoir ce qu'ils manquaient.

En quittant la route asphaltée, les véhicules doivent emprunter une route de gravier le long de la vallée de la rivière Tach Rabat. Les pentes sont couvertes d'une herbe à touffes qui donne une impression de velours côtelé et on y voit des troupeaux de chevaux et de yaks, des troupeaux de moutons et de chèvres - et même parfois des chameaux qui paissent sur les flancs des collines.