Circuits en groupe en Ouzbékistan 2018-2019

Le col Torugart, le Kirghizstan

The road from
Bishkek to Torugart

Le col Torugarte est une place éloignée de l'intersection des frontières entre le Kirghizstan et la Chine. Jusqu'à l’année 2002, l'année de l'ouverture du col Irkechtam pour le transfert des voyageurs entre deux pays, Torugarte était la seule place de l'intersection des frontières entre la Chine et la République Kirghize, qui pourrait être utilisée par les touristes, par exemple, les touristes, qui voyagent par une Grande Route de la soie.

En 1905 le Consul Britannique à Kachgar  (George Makkartni) a découvert que les Russes ont construit le chemin par la largeur à 27 pieds du village At-Bashi jusqu'à Torugarte  et par la longueur aux demi-mille sur le territoire de la Chine. Un principal joueur dans «un Grand jeu» entre les empires britannique et russe, qui luttaient pour l'influence en Asie Centrale, a annoncé à ses commandants en chef qu'on peut réparer le chemin et que  ce chemin était la voie par laquelle les troupes de la Russie doivent venir.

Le col Torugart, le Kirghizstan
Le col Torugart, le Kirghizstan
Le col Torugart, le Kirghizstan

En 1906 le gouvernement Chinois sous la pression du gouvernement Russe a accepté de finir la construction, ayant pris le gage à la Banque Russe - en compensant cela par la déposition de la taxe - mais les marchands russes on a assuré par le monopole du commerce de cette voie. Les Chinois n'étaient pas contents de cela et ont levé les impôts tellement que bientôt on a cessé de servir du chemin.

Paul Nazarov dans son livre « La chasse en Asie Centrale – De la politique secrete de Lenin » raconte des difficultés et de la burocratie dans cette région. Maintenant vous pouvez voyager par le chemin moderne, bien qu'à vrai dire, elle n’est pas  trop moderne (plusieurs places ne sont pas asphaltées, la partie de ce chemin à côté At-Bashi servait autrefois de la piste d’avion  en cas de l'attaque du côté de la Chine).

Plusieurs touristes traversent Torugarte parce que le col donné est la partie du tour par une Grande Route de la soie. Plusieurs gens préfèrent voyager individuellement sans aide des consultants . Mais des problèmes peuvent s’apparaître. Techniquement Torugart est ouvert  seulement pour les habitants du Kirghizstan et de la Chine, mais il est possible de recevoir la permission spéciale des pouvoirs à Urumtchi pour l'intersection de la frontière.

Les positions spéciales et l'éloignement du poste frontalier peuvent se montrer par les obstacles irrésistibles pour le touriste voyageant indépendamment. On rebroussaient des touristes  souvent à cause de l'absence des documents nécessaires. Au contre-poids dit, certains voyageurs réussissait à traverser quelque peu la frontière, en violant les règles toutes possibles. C'est imprévisible, et nous ne conseillons pas de risquer. On peut organiser cela par une autre voie plus juste.