Circuits en groupe en Ouzbékistan 2021

Ensemble Lyabi-Khauz, Boukhara

Lyabi-Khauz : Source Historique d'Approvisionnement en Eau à Boukhara

L'ensemble architectural Lyabi-Khauz est formé de trois grands bâtiments monumentaux : La madrasa Kukeldash au nord, le khanaka et le Nodir Divan-begi à l'ouest et à l'est. Du sud, la place a été fermée avec la rue du Commerce. Le centre de l'ancien grand ensemble de Boukhara est devenu un réservoir.

Le nom « Lyabi-Khauz » signifie « au réservoir ». Selon la vieille légende, pendant longtemps, le jardinier Nadir Divan-begi ne pouvait pas acheter un terrain pour une construction planifiée, où se trouvait une maison de femme seule. Puis un vizir tout-puissant a ordonné de construire un canal sous la maison des femmes, et l'eau a commencé à faire disparaître les murs, les femmes malheureuses ont dû vendre ce terrain. Le khan hauz était secrètement appelé « khauz de la violence », ce qui en arabe donne une signification numérique à la date de construction - 1620.

Le khauz rectangulaire (36 - 46 mètres de hauteur), qui s'étend d'est en ouest, est enterré à l'ombre de vénérables chinaras. Ses rives sont formées avec des escaliers de lancement vers l'eau, faits de blocs massifs de calcaire jaune. Autrefois, il y avait un « bazar à thé », où l'on vendait des sucreries, des friandises, du pain et où l'on fabriquait de la nourriture.

Ensemble Lyabi-Khauz, Boukhara
Ensemble Lyabi-Khauz, Boukhara
Ensemble Lyabi-Khauz, Boukhara

La médersa Kukeldash (1568 - 1569) est la plus grande de Boukhara (80x60 mètres). Elle est construite sur le schéma traditionnel de l'institution orientale - l'internat. Cependant, pour la première fois dans une madrasa, elle a été construite dans des huttes enragées, légères et ventilées, dirigées par des loggias sur la cour libre vers les rues de la ville. Elles s'ouvrent au deuxième étage sur des façades latérales. L'appartement est équipé de commodités modernes, comme la madrasa d'Oulougbek à Samarkand, mais il y a un appartement en trois parties au premier étage, composé d'un ayvan, d'un logement et d'appartements pour les ménages. Dans la darskhana, 4 arcs croisés, tendus d'un coin à l'autre en diagonale avec un décor en filet, portent la lumière.

Sur le côté ouest du Laybi-khauz se trouve un autre monument architectural. Il s'agit de Nadir Divan-begi Khanaka (1619 - 1620). C'est un grand bâtiment à plusieurs étages avec une coupole centrale, avec des niches non creusées sur les côtés. Dans les coins du bâtiment se trouvent des hydjras vivants.

Sur le côté est du khauz, vous pouvez voir une façade d'un curieux bâtiment architectural - la madrasa Nadir Divan-begi. Au début, ce bâtiment a été construit comme une caravane dans la madrasa, relié aux loggias de la façade principale, au portail et aux tours d'angle. À cette époque, le deuxième étage a été construit. Sur l'axe longitudinal, en face de l'entrée, le peshtak est, traditionnellement dans le caravane-saray, le passage vers la cour arrière, destiné au bétail de bât.