Circuits en groupe en Ouzbékistan 2021

Mosquée Kalyan, Boukhara

Mosquée Kalyan

La mosquée Kalyan est l'un des monuments les plus remarquables de Boukhara qui remonte au XVème siècle. Selon les données des fouilles archéologiques la mosquée originale Karakhanid Djuma a été détruite par un incendie et démantelée, apparemment au moment de l'invasion mongole. Quelque temps plus tard, elle a été reconstruite, mais cette mosquée reconstruite n'est pas restée longtemps. Selon des sources écrites de l'époque, une nouvelle mosquée a été construite au XVème siècle à l'époque des Cheybanides. 

Mosquée Kalyan, Boukhara
Mosquée Kalyan, Boukhara
Mosquée Kalyan, Boukhara

Sous le gouvernement d’Amir Timur (Tamerlan) la construction de bâtiments monumentaux se concentre à Samarkand et à Chakhrissabz. Cependant, Oulougbek, le puissant clergé de Boukhara a lancé la construction d'une nouvelle mosquée Juma sur le site de l'ancienne. Ses dimensions sont à peine plus petites que celles de la mosquée Bibi-Khanum, la mosquée de la congrégation de Timur à Samarkand. Pourtant la mosquée Juma de Boukhara n'est pas aussi richement décorée que celle à Samarkand, mosquée Bibi-Khanum. 

La disposition de la mosquée Juma (appelée la mosquée Kalyan) est traditionnelle : une cour rectangulaire avec une grande et haute salle de maksura sur le côté ouest. Chacun des axes de la cour possède un grand ayvan et le périmètre de la cour est constitué de galeries à piliers (il y a 208 piliers et 288 dômes). La maksura est carrée et comporte des niches profondément enfoncées sur l'axe transversal et un mihrab sur l'axe principal. La dalle est typique du début du XVème siècle : un octaèdre de pendentifs arqués soutient un dôme intérieur voûté et est surmonté d'un dôme extérieur sphérique bleu sur un tambour. Cette structure domine toujours l'horizon de Boukhara.

Mosquée Kalyan, Boukhara
Mosquée Kalyan, Boukhara
Mosquée Kalyan, Boukhara

La construction de la mosquée a été achevée en 1514 sous la direction d'Ubaidulla-khan. Les nouveaux éléments étaient une façade principale avec des peshtok au centre, des gul-dasta (tours) et des arcs sur les murs. Le décor de la mosquée est contraint, composé principalement de carreaux émaillés et de briques qui forment des nœuds et se concentre principalement sur la façade principale et le mihrab. Il est toutefois intéressant de noter qu'au-delà de cette façade, des recherches archéologiques ont révélé un décor plus ancien, composé de carreaux à six faces et d'une bordure en mosaïque. Ce décor est marqué du nom du maître qui l'a réalisé, Bayazid Purani, et remonte au XVème siècle.