Circuits en groupe en Ouzbékistan 2021

Vieille Ville, Tachkent

Curiosités du vieux Tachkent

Monuments de l’architecture médiévale dans la Vieille Ville

Tachkent n’est pas la capitale de l’Ouzbékistan, mais aussi l’une des anciennes villes de l’Asie Centrale. Comme toutes les anciennes villes, Tachkent a une vielle partie de la ville qu’on nomme : Vieille Ville.  Jusqu’à présent on trouve des maisons construites à la fin du XIXème siècle. Sur le territoire de la Vieille Ville se trouvent des monuments d’architecture du moyen âge comme médersa Koukeldach, quelques constructions du complexe Khast Imam.

Il s'agit de la partie nord-ouest historique de Tachkent, sur laquelle la ville était située avant la formation du gouverneur général du Turkestan (1865). Le nom de la « vieille ville » est né pendant la période du colonialisme tsariste, après que l'administration russe a commencé la construction d'une nouvelle ville. La frontière secrète entre l'ancienne et la nouvelle ville était le canal Ankhor.

Khast-Imam, Vieille Ville
Vieille Ville
Vieille Ville

La plupart des monuments d’architecture sur le territoire de la Vielle Ville a rapport à la deuxième moitié du XVème – début du XVIème ss. C’était une période quand les Cheybanides gouvernaient l’Asie Centrale. Lorsque Tachkent a été annexée au khanat de Kokand, la ville était entourée d'un fossé et de créneaux d'argile d'une longueur d'environ 20 km avec 12 portes. Malheureusement, le mur ainsi que les portes n'ont pas survécu à ce jour.

Aujourd’hui les lieux les plus pittoresques de la Vieille Ville se trouvent dans le quartier du bazar Chorsu et du massif Sebzar. Le perle de la Vieille Ville moderne est un ensemble Khast-Imam. Il se représente une place sur laquelle il y a un mausolée de saint imam Kaffal Chachi dont le nom porte cet ensemble, un institut islamique Imam al-Boukhari et un bâtiment de l’administration spirituelle des musulmans de l’Ouzbékistan. Une nouvelle mosquée de vendredi Juma occupe le lieu central sur la place. De deux côtés de la mosquée s’élèvent deux minarets à 56 mètres chacun. En face de la mosquée se trouve la bibliothèque de l'administration spirituelle, où se trouve l'une des reliques les plus vénérées et sacrées de tout le monde musulman - le Coran du calife Osman (VIIe siècle).

Vieille Ville
Vieille Ville
Vieille Ville

Il est à noter particulièrement le Mausolée de Kaffal Chachi, vivant au début du Xème siècle. Kaffal Shashi était considéré comme l'une des personnes les plus éclairées de son temps. Quand il était jeune, il a reçu une formation dans les médersas les plus connues de Boukhara et de Samarkand. Kaffal Shashi a fait du khadj à La Mecque et à son retour dans le pays natal - Tachkent, il a commencé à propager l'islam et les règles de la charia et pour cette activité, il a reçu le titre d'Imam le Grand. Après sa mort en 976, sa tombe est devenue le lieu de pèlerinage musulman. Plus tard en 1541, sous les Cheybanides, un mausolée-khanaqah a été construit sur sa tombe. Jusqu'à présent, des milliers de pèlerins viennent au mausolée pour avoir la bénédiction.

Juste à côté du complexe Khast Imam, se trouve l'un des plus anciens quartiers résidentiels de Tachkent. Il s'étend jusqu'au bazar «Chorsu» qui est également l'un des plus anciens marchés de la ville  Tachkent. Devant l'entrée principale du marché, sur la place, se trouve la médersa Koukeldach, la plus grande des dix-sept médersas de Tachkent. Il a été construit au XVIe siècle sur ordre du maire (khakim) de Tachkent - Dervish-khan, surnommé Koukeldach. La médersa fonctionne jusqu'à présent.

La mosquée Juma Khodja Akhrar Vali est un monument d’architecture de la Vieille Ville. C’est une mosquée principale de vendredi de toute la ville, située à côté du bazar Chorsu.

La Vieille Ville n’est pas tout simplement un des quartiers de Tachkent, mais aussi un monument unique où chaque ruelle et chaque édifice a son histoire.