Circuits en groupe en Ouzbékistan 2018

Tachkent, Ouzbékistan

Tachkent, Ouzbékistan

Tachkent

Les archéologues estiment l'age de la ville plus de 2000 ans. Des vestiges d'une forteresse découverts à Ming Urik (verger aux mille abricotiers) témoignent l'ancienne histoire  de la cité. Tachkent était situé à l'intersection des voies commerciales entre l'Ouest et l'Est.

La ville a porté des noms différents depuis sa fondation d'après des sources chinoises : Uni, Tchemi, Youeni, puis Tchatch, Chach,. Tous ces noms auraient pu se transformer avec le mot turque « tach » (pierre), kent (cité), Tachkent ce qui en turc veut dire « la cité de pierre » sous les Kharakanides à la fin du 10eme siècle.

Situé à la frontière nord de la Transoxiane, dans la fertile vallée de la rivière de Tchirtchik, cet avant poste de la civilisation sédentaire était un des lieux de commerce privilégiés entre les nomades de la steppe de Dachti Kiptchak et Maverannahr.

Tchatch fait partie du khaganat turque, formé au 6 e siècle, plus tard de l'Empire chine.

Au 8e siècle les Arabes repoussent les Chinois jusqu'à la steppe kazakh et deviennent les maîtres de ces nouvelles terres de l'islam.

Au 10-12e siècles sous les Samanides puis sous les turcs Karakhanides la ville abrite beaucoup de mosquées et le commerce y prospère.

Au 13 e siècle les Mongoles détruisent la cité.

Au 14-15 e siècles la reconstruction de la ville s'accélère sous Tamerlan et de ses successeurs qui servait d'avant poste pour organiser les campagnes militaires contre les Mongoles.

16 e siècle - Mokhammed Cheibani, guerrier brillant et poète, le fondateur d'un Etat nomade à Dachti Kiptchak. Il est né du mariage avec la princesse mongole (chinoise). Il a réussi à installer son Empire en Asie Centrale en 1503. Il s'empare de Tachkent et Sairam. Souyountchkhan, oncle de Mokhammed Cheibani devient le gouverneur de Tachkent, qui était le petit fils d'Oulougbek.

Jusqu'à 18 e siècle la ville est au dispute entre les puissances régionales - ouzbeks, perses, kazakhs, achtarkhanides.

A la veille de la conquête russe Tachkent dépendait du khanat de Kokand.

Les Russes s'emparent de la ville en 1865 et Tachkent devient le centre administratif du Turkestan russe. A coté de la vieille ville, les Russes avancent un projet de la nouvelle partie »russe » de Tachkent (Petersbourg d'Orient). Un grand nombre d'émigration slave vers Tachkent l'a transformé à une des villes peuplées de l'Asie Centrale.

Sous l'indépendance les nouvelles constructions qui apparaissent tous les jours attentent d'un dynamisme de la population.

Beaucoup de travaux de construction affirment la volonté de donner une nouvelle impulsion à l'ancienne cité caravanière.

Tachkent d'aujourd'hui est une belle ville moderne, remplie de parcs et de fontaines.

Les bâtiments modernes, sculptés à l'ancienne, les colonnes aux ornements traditionnels typiques des vieux édifices, les coupoles bleues traditionnels aussi s'harmonisent magnifiquement avec les vitraux modernes et les battisses.

Les touristes venant à Tachkent admireraient cette ville et feraient connaissance avec plaisir de ses monuments, marchés, musées et ses quartiers résidentiels traditionnels, artisanat, art folklorique.

Photos de Tachkent

Le théâtre Alicher Navoi, Ouzbékistan Le théâtre Alicher Navoi
Le carillon de Tachkent, Ouzbékistan Le carillon de Tachkent
Musée d'Amir Temur à Tachkent, Ouzbékistan Amir Temur Museum

Les autres photos de Tachkent