Circuits en groupe en Ouzbékistan 2020-2021

Temple Bouddhique Karatepa, Termez

Karatepa est un lieu de culte des anciens bouddhistes. 

Le temple Karatepa est un lieu de l’adoration bouddhique construit sur trois collines dans une partie nord-ouest de Termez Ancien. Karatepa comprend quelques temples et couvents construit au début du IIe siècle de notre ère. L'architecture du Karatepa est caractérisée par une combinaison de grottes creusées dans le grès du quaternaire et de bâtiments en surface faits de pahsa et de briques non cuites. L'intérieur des sanctuaires était décoré de peintures topiques et ornementales sur stuc et de sculptures en argile. Dans le décor architectural, le calcaire marbré et le stuc sculpté ont été largement utilisés.

Karatepa, Termez
Karatepa, Termez
Karatepa, Termez

Le centre de Karatépa a atteint son apogée aux IIe et IIIe siècles. Aux IVe-Ve siècles, une partie considérable des sanctuaires a cessé de fonctionner. Pendant cette période-là les grottes étaient utilisées comme lieux de sépulture et les entrées étaient généralement maçonnées. Pourtant il est fort probable que certains sanctuaires ou du moins leurs parties superficielles ont continué à exister en tant que lieux de culte bouddhique jusqu'au VIe siècle. Il n’y a pas d’informations véridiques que certains monastères bouddhiques ont été détruits par les Arabes. Cependant pour se débarrasser des temples païens d'Asie Centrale les Arabes ont eu recours à une pratique consistant à prélever des taxes spéciales sur les objets de culte non musulmans encore existants. Cela a probablement mis fin à la fonction des monuments bouddhiques de Termez et de ses environs. Probablement les moines vivant dans les monastères bouddhiques de Termez se sont installés dans la région du Kachmir où la dynastie des Karkots régnait à cette époque-là et qui étaient des partisans actifs du bouddhisme.

Aux VIIIe et IXe siècles, la majorité de la population du Tokharstan a adopté la nouvelle religion apportée par les Arabes. L'une des causes de cette situation est que les non-musulmans ont dû payer d'énormes taxes sur les territoires. Aux IXe-XIIe siècles des ermites appelés "soufis" se sont installés dans des grottes à moitié détruites.

Les murs des grottes de Karatepa portent encore de nombreuses images anciennes, graffitis et inscriptions de visiteurs (bactrien, persan moyen, brahmi, soghdien, syrien, arabe), réalisés aussi bien à l'époque où le centre bouddhique fonctionnait qu'à la période de son déclin lorsque les grottes étaient encore accessibles.

*Les touristes qui veulent visiter Karatepa doivent recevoir la permission de la compagnie nationale « Ouzbektourisme », parce que Karatepa se trouve sur le territoire de la base de la patrouille de frontière.

Photos de Karatepa

Karatepa, Termez
Karatepa, Termez
Karatepa, Termez
Karatepa, Termez
Karatepa, Termez
Karatepa, Termez
Karatepa, Termez
Karatepa, Termez
Karatepa, Termez
Karatepa, Termez
Karatepa, Termez
Karatepa, Termez