Kostroma, la Russie

Kostroma, la RussieKostroma parée – de même âge que Moscou- vous invite à son passé glorieux, dont la grandeur témoignent ses monuments magnifiques. Kostroma se trouve sur le fleuve célèbre russe Volga. Le fleuve la divise à deux parties, chacune desquelles est pleine de curiosités.

L’histoire de la ville commence de 1152 et est liée comme la plupart des villes de l’Anneau d’Or avec le nom de Yuriy Dolgorukiy. Le duc a édifié Kostroma pendant sa campagne militaire aux terres des bulgares de Kazan sur la place d’habitation des tribus finno-ugric.

On suppose que c’est du finnois que le nom de la ville est resté : « kostrum » du finnois signifie « la forteresse ». Une autre version de la naissance du nom de la ville provient de la cérémonie païenne « kostroma » ressemblant beaucoup à Maslennitsa russe.

Kostroma, la Russie
Kostroma, la Russie
Kostroma, la Russie

Donc, la ville a commencé à s’accroître et se développer. Vers le début du XIV siècle Kostroma était déjà une grande ville prospérant – la capitale de la principauté apanagée. En 1238 Kostroma a souffert complètement de l’invasion de mongole. Le duc de Vladimir Yaroslav Vsevolodovitch s’est mis à rétablir la ville.

La ville souffrait plusieurs fois les incendies et les destructions, et chaque fois elle rétablissait sa gloire ancienne. Mais avec la mort du grand duc Vasiliy Yaroslavitch de la famille de Nevskoy, la ville a été abandonnée. Au début du XVI siècle le duc de Moscou Ivan Kalita a acheté la ville et l’a réunie à ses terres.

Au XV siècle Kostroma a été détruite trois fois à cause des incendies. Pendant les troubles Kostroma est devenue la place où on décidait du sort de l’Etat russe.
Il s’agit de ce que Mikhail Romanov, que les boyards ont choisi en qualité du nouveau souverain russe, a trouvé l’abri dans le cloître Ipatyevsky. La délégation est venue ici pour remettre à tsar jeune la puissance dévastée.

Kostroma, la Russie
Kostroma, la Russie
Kostroma, la Russie

Les polonais, qui ont reçu l’ordre de capturer le nouveau tsar, s’acheminaient vers le cloître et ont été attirés dans le fourré par Ivan Sousanin. Là il a péri des mains des ennemis, mais la Russie a retrouvé le nouveau tsar. L’exploit du paysan russe Ivan Sousanin est resté pour toujours dans l’histoire russe.
XVII siècle – c’est la période de l’essor de Kostroma, qui est devenue une ville riche de marchand et d’artisan. Dès la deuxième moitié du XVII siècle on a commencé à construire à Kostroma les temples de pierre pour les moyens des marchands riches et des citadins.

A la deuxième moitié du XVIII siècle ont eu lieu les changements dans la vie de la ville. En 1773 pendant l’incendie toutes les constructions en bois du kremlin ont été en feu et la partie considérable du bourg a souffert.

On a confirmé bientôt le plan général de la reconstruction de la ville. En 1778 Kostroma est devenue la capitale de la province. Kostroma garde jusqu’ aujourd’hui le charme de la ville de marchand russe.

Kostroma - les places intéressantes