Le Couvent Novodevitchy

Le Couvent Novodevitchy

Le Couvent Novodevitchy – une des curiosités les plus importantes de Moscou après Kremlin. Par son statu particulier et la gloire méritée dans le monde entier, le Couvent Novodevitchy est obligé à l’histoire intéressante de sa fondation, et à la trace que le couvent a laissée dans l’histoire russe.

Le couvent est situé à sud-ouest de Moscou, sur presqu’île originale, entourée de trois côtés par le fleuve Moscou. Le complexe des constructions de couvent comprend l’ensemble de 14 bâtiments, parmi lesquels il y a des logements et des constructions auxiliaires, les campaniles, les églises.

Le Couvent Novodevitchy, Moscou Le Couvent Novodevitchy, Moscou Le Couvent Novodevitchy, Moscou

Dès le moment de la fondation le Couvent Novodevitchy respecté profondément par les gouverneurs de Moscou, a occupé une des places de première importance parmi les autres couvents de Moscou. Il a été fondé en 1524 pendant la gouvernance de Vassili III. La libération de Smolensk des intervenants de Lituanie est devenue le prétexte pour la fondation du couvent. Suite à ce fait il existait le deuxième nom du couvent – le Couvent de Vierge de Smolensk. La Cathédrale principale du Couvent Novodevitchy a obtenu aussi le nom de Smolenski. Cette cathédrale monumentale a été construite en 1524-1525 à l’honneur de l’icône de Smolensk de Notre-Dame. Le couvent est célèbre par les peintures murales des XVI et XVII siècles, par l’iconostase à cinq files et les icônes rares du XVII siècle.

Il est connu que le Couvent Novodevitchy étant le plus riche couvent de Moscou possédait par les biens larges. Les nonnes du couvent, étaient d’hautes coches de la noblesse. Aux XVI-XVIII siècles le couvent est devenu l’arène de la vie politique de la Russie – il est devenue la place où les femmes de la famille d’empire prenaient la voile. Au sein de ce couvent habitait la belle sœur d’Ivan le Grand - Elena Cheremeteva (la veuve du prince Ivan). En 1598 après la mort du tsar Fédor Ioannovitch le frère d’Elena Boris Godounov s’est cloîtré avec elle. Et c’est ici que les boyards sont venus pour demander Boris Godounov de devenir tsar. Et c’est ici qu’il était nommé le tsar. Dès 1610 dans le couvent habitait la fille de Boris Godounov Kseniya. En 1689 la sœur de Pierre I Sofia, qui avait été destituée du pouvoir par lui, a été cloîtrée dans le couvent. Plus tard, ses sœurs – Catherine, Marie, Fedosia et la première femme de Pierre I Evdokia Lopoukhina ont été cloîtrées aussi dans ce couvent.

Le Couvent Novodevitchy, Moscou Le Couvent Novodevitchy, Moscou Le Couvent Novodevitchy, Moscou

C’est l’impératrice Sofia est devenue pendant sa gouvernance l’initiatrice de la construction des bâtiments principaux du couvent – du réfectoire et de l’église d’Assomption (1685 - 1687), des églises de Protection de Vierge et de Transfiguration. Toutes les deux églises, construites au style baroco de Moscou se diffèrent par la riche gravure de pierre blanche. Les palais de Lopoukhinski et Mariinski (terminés en 1688) sont mitoyens des églises. Le campanile à plusieurs files d’une beauté magnifique a été construit en 1690. On l’a nommé le campanile le plus proéminant des tous les campaniles de Moscou. La dentelle abondant de pierre blanche, couvrant les murs du campanile, donne au campanile une légèreté magnifique. Les murs et les tours du couvent n’ont pas été laissés sans attention pendant la gouvernance de Sofia. Pour ne pas avoir l’air trop sévère, les tours ont été décorées par la gravure ajourée de pierre et peintes de plusieurs couleurs, et les murs ont été couronnés par les crénelures bicornes à la forme de queue d’hirondelle.

Donc, vers la fin du XVII siècle a été formé un ensemble architectural actuel du Couvent Novodevitchi, du passé défensif duquel « parlent » ses murs puissants, 12 tours avec les crénelures et les murs aux embrasures…

Le Couvent Novodevitchy, Moscou Le Couvent Novodevitchy, Moscou Le Couvent Novodevitchy, Moscou

Pendant la Guerre nationale de 1812 le couvent Novodevitchi a été occupé par les français et était utilisé en qualité du dépôt des provisions d’armée. Pour la consolidation de la défense du couvent on a créé un barrage intérieur près du mur de nord, l’église de St. John a été détruite aussi. Il est connu qu’avant le refuge de la capitale, les français essayaient de faire sauter le couvent, mais les nonnes ont éteint les mèches menant vers les barils de poudre. Ainsi le couvent a été sauvé.
Le Couvent a cessé son existence en 1922. Dans les années 30 la filiale du Musée d’état historique s’était installée ici.

La vie religieuse s’est renouvelée sur le territoire du couvent Novodevitchiy en 1994, et dès 1995 dans la cathédrale de Smolensk ont lieu les offices des fêtes paroissiales. En 2004, l’année de 480-ième anniversaire du couvent Novodevitchiy, son ensemble architectural a été inclus sur la liste de l’héritage culturel et naturel d’UNESCO.

Près du couvent se trouve la cimetière Novodevitchye où plusieurs hommes prééminents de la science et d’art sont enterrés : N.V. Gogol, A. Tchekhov, M. Boulgakov, V.V. Maïakovski, S. Marchak, F. Chaliapine, S. Prokofiev, D. Chostakovitch, V. Vernadski, N.Khrouchev, A. Toupolev et d’autres.