Le Kremlin

Kremlin - est un symbole indestructible d'Etat russe

Le Kremlin se rapporte aux modèles les plus éminents de l'architecture mondiale et prétend au droit d'être porté sur la liste de nouveaux miracles de la lumière.

Le Kremlin est la réserve naturelle urbaniste de la capitale, la trésorerie de la culture russe et de l'histoire, «l'autel de la Russie», comme Mikhaïl Iuriévitch Lermontov l’a appelé. Depuis des temps immémoriaux le Kremlin était la place historique, d’où on conduisait le gouvernement par l'État grand et puissant russe. Le rayonnement impérissable des étoiles du Kremlin était toujours le gage du monde et la sérénité du pays. Ce symbole du pouvoir d'État, au fond, est un petit État avec son histoire, ses traditions, ses lois, ses fondements et son régime de vie. En étant le centre de la vie politique du pays, le Kremlin a éprouvé la quantité innombrable de guerres, brûlait et s’est érigé de nouveau exactement des cendres. Le Kremlin est devenu témoin de la vie des Grands hommes de ce monde, des événements, changeant parfois la marche de l'histoire mondiale. Les murs du Kremlin ont vu beaucoup de choses … Jusqu'à présent de nombreux savants, historiens, archéologues, journalistes tâchent de déviner ses secrets. D'ailleurs, la vie intérieure du Kremlin est un sujet spécial. Notre tâche est d'éclairer toutes les dignités du Kremlin comme la création grandiose de l'architecture russe et le monument unique de la signification mondiale …

Alors, les murs modernes et les tours du Kremlin ont été bâtis par les architectes italiens sous le gouvernement d’Ivan III en 1485-1495. Le Kremlin qui se trouve sur la place historique - sur la colline Borovitsky - a dans le plan le triangle incorrect de 27.5 hectares. Au sud il se baigne par le Moscova, au nord-ouest il est limité par le jardin Aleksandrovsky, mais à l'est par la Place rouge. Le Kremlin semble construit de la brique. Mais ses murs sont seulement revêtis de la brique, en effet ils sont de la pierre. La longueur totale des murs du Kremlin est 2235 m, l'épaisseur varie de 3.5 jusqu'à 6.5 et la hauteur de 5 à 19 m. Les murs et les tours du Kremlin ont été couronnés par les créneaux bicornes avec les meurtrières rappelant selon la forme des queues d'hirondelle. Au total on comptait 1045 créneaux aux murs du Kremlin. 20 tours dominent au-dessus du mur, aucun desquelles ne répète pas l'autre. Chacune a sa face, sa hauteur et son nom.

Aujourd'hui tout y respire réellement l'histoire : anciens canons et cloches, anciennes cathédrales, maisons royales et palais du Nouveau temps, résidence du Président de la Russie et musées mondialement connus. De vastes places et les squares confortables, les palais de gala et les temples à coupoles d'or sont dressés sur le territoire. Le Kremlin joue toujours le rôle de la résidence gouvernementale et est un des plus grands musées-réserves naturels architecturaux et d'art.

En 1990 on a inséré le Kremlin dans la liste de l'héritage universel culturel de l'UNESCO, mais un an plus tard on a fondé un musée-réserve naturel d'État «le Kremlin de Moscou». La Salle des Armes, les cathédrales Uspensky, d'Arkhangelsk, de Blagovestchensk, l'église Rizpolozhenija, le Musée de l'art appliqué et de la vie quotidienne de la Russie du XVIIème siècle sont entrée dans la composition, et aussi l'ensemble architectural du campanile d'Ivan Velikiy.