La Place rouge

La Place rouge - le coeur de Moscou

La Place rouge se situe devant le mur oriental du Kremlin et elle est limitée des autres trois parties par les bâtiments du musée d'État Historique, de l’hypermarché et de la cathédrale de Vasily Blazhenniy. À la longueur des siècles la Place rouge, comme la place centrale du pays, était la témoin des faits historiques les plus importants dans la vie de la ville et de l'État. Elle observait le remplacement des générations, des siècles et des époques.

Mais tout a commencé au XVème siècle, quand le prince de Moscou Ivan III a commandé de libérer la terre, adhérant aux nouveaux murs du Kremlin, des constructions en bois pour conserver le Kremlin des incendies fréquents. Finalement la place vaste s’est formée devant le mur oriental du Kremlin. On a permis le commerce sur cette place, d’où est apparu le nom initial de la place « la Vente ».

Les constructions commerciales en bois brûlaient souvent sur la place, et c'est pour cela que la place portait longtemps le nom « l'Incendie ». Au XVIème siècle on l’a donné le nom « Troïtska’ya », parce que dans la partie du sud de la place il y avait une église de la Trinité. Le nom de la place "Rouge" est apparu pour la première fois à la fin du XVIIème siècle dans un des décrets du roi Alexeï Mikhaïlovitch, en se portant la signification primaire et russe « belle ».

Peu de temps après la place est devenue le centre de la vie de la capitale. On divulguait, on lisait certains décrets royaux, les boyards et les marchands se réunissaient et examinaient d'importantes questions d'État. Sur la place on passait les cérémonies solennelles liées au couronnement des rois, les processions religieuses.

Au XXème siècle la Place rouge, de même que le Kremlin, est devenue symbole du nouveau pouvoir d'État. Dès 1918 aux jours fériés on y passait régulièrement les défilés et les démonstrations des travailleurs. Notamment le défilé du 7 novembre 1941 avait lieu sur cette place, dont les participants partaient de la place directement sur l'éditoral, et le défilé de la Victoire le 24 juin 1945 avait lieu aussi sur la place Rouge.

Dès 1990 on passe les fêtes, on établissent les constructions temporaires commerciales, on organise les concerts sur la Place Rouge.

De différents siècles ont laissé ses traces sur la Place Rouge. Le XVème siècle a laissé le mur du Kremlin avec les tours Spassky, Senatskiy et Nikol'sky; le XVIème siècle - le Lieu d'exécution et le temple de Vasily Blazhenniy; le XIXème siècle - le monument à Minin et Pozharsky, le bâtiment du musée Historique et des rangs supérieures commerciales; le XXème siècle - le Mausolée de V.I.Lenine et la nécropole près du mur du Kremlin.