Les couvents de Rostov

Tous les couvents de Rostov

Le couvent Sainte Trinité Varnitsky

Les couvents de RostovA Rostov il y a encore une place unique sacrée. C’est le couvent Sainte Trinité Varnitsky. Il provoque le frémissement spécial chez les admirateurs de Sergui Radonezhsky. On a fondé le couvent en 1427 à la place, où il y avait une maison des parents de Révérend Sergui Radonezhsky, Saints Maria et Kirill. Sur le territoire du couvent se trouvent la cathédrale en pierre de Troïtsk avec le campanile (1771), le temple Vvedensky (1828) et autres constructions de culte. Le couvent était célèbre par son puits salubre.

Après 1917 on a fermé le couvent, puis on l’a détruit. L'abandon se prolongeait jusqu'à 1992, quand à la mémoire du 600 anniversaire dès le jour du décès de Révérend Sergui, à la place de la cathédrale de Troïtsk, on a construit la chapelle. La renaissance du couvent a commencé en 1995.

Le Couvent de Boris et Gleb

Le couvent de Boris et Gelb se trouve à dix-huit kilomètres de Rostov. Il a été fondé à la fin du XIVème siècle par les moines du couvent Trinité-Sergievsky, Fiodor et Pavel, les compagnons d'armes de Révérend Sergui Radonezhsky. Selon la légende, le Révérend a indiqué lui-même la place pour le fondement du couvent. Le couvent était un des plus riches à Rostov. Le couvent est devenu riche au temps d'Ivan Le Terrible, qui a visité trois fois le couvent et a fait quinze dépôts. À la fin du XVIIème siècle l'ensemble architectural du couvent Borisoglebsky était terminé.

Le couvent du Sauveur Yakovlev

Ce refuge est célèbre par son architecture originale. On le créait dès XVIIème jusqu'au XIXème siècles.Il s’est étendu au bord du lac Nero et ses dômes semblent de loin la partie de la grande ville féerique. Dans le couvent il y a une église Dmitrievsky en style du classicisme, construite sur l’argent du compte Sheremet'ev. La cathédrale Zachat'evsky et l'église Yakovlevsky, construit l'un à l'autre, attirent l'attention des hôtes de la ville. Le territoire du couvent est aménagé - partout les fleurs et les parterres. Dans la cour il y a la source sacrée. Le panorama du couvent du Sauveur Yakovlevsavec la combinaison pittoresque des formes architecturales diverses selon le style, - l’achèvement pseudo-gothique des tours, l’achèvement baroque et classique des églises - charme tous les voyageurs.

Le couvent d'Avraam

Le couvent d’Avraam, le plus ancien, a été fondé du côté de l'Est de la ville au bord du lac Nero sur la frontière des XI-XIIèmes siècles. Selon la légende, on l’a construit à la place du temple païen de l'idole Velesse. Plus tard il s'est transformé en centre de la diffusion du christianisme. Depuis des temps immémoriaux dans le couvent se trouvait la baguette, lequel un élève de Christ, Ioanne, a donné à Avraam qui a brisé par la baguette l'idole Velesse. Ivan Le Terrible, en se réunissant à la marche suivante sur le khanat de Kazan, passait à Rostov pour prendre cette baguette.A l’automne de 1552, après le siège long et les combats acharnés, Kazan (la capitale du khanat) est tombé. En l'honneur de cet événement significatif le roi a commandé de construire dans le couvent la cathédrale Bogojavlensky (1553-1554). C'était la gratitude royale au refuge pour la baguette Admirable contribuant à la libération de Russie du joug de plusieurs siècles.