Circuits en groupe en Ouzbékistan 2021-2022

Kampyr-Tepa aux Environs de Termez

Termez est une ville qui abrite presque tout l’héritage bouddhique et zoroastrien du pays. C’est notamment à Termez les savants ont trouvé des anciens monuments comme Fayaz-Tepa, Karatepa et Kampyr-Tepa. Kampyr-Tepa est l'un des plus anciens sites archéologiques sur le territoire de l'Ouzbékistan. Il s'agit des ruines de la ville portuaire située sur le fleuve Amou-Daria (Oxus dans l'Antiquité), fondée à la fin du IVe siècle avant notre ère et qui a existé jusqu'au début du premier siècle avant notre ère. Kampyr-Tepa est situé à 30 kilomètres au sud-ouest de Termez, sur la rive droite du fleuve Amou-Daria. La colonie a été fondée pour exploiter le ferry de Burdaguy et servir d'hôtel et de douane. Il y avait un terminal pour les commerçants qui allaient sur la Grande Route de la Soie où ils pouvaient se reposer, expédier leurs marchandises, prier les dieux et continuer leur chemin.

Le complexe Kampyr-Tepa se compose d'une citadelle principale, entourée d'un fossé, d'un "centre-ville", entouré d'un rempart avec des tours et d'une banlieue non fortifiée. Les archéologues y ont trouvé des couches culturelles bien préservées des époques hellénistiques, gréco-bactrienne et kouchan-œsthienne. Les nombreuses découvertes ainsi que les caractéristiques architecturales du site antique suggèrent la coexistence de divers cultes et religions à Kampyr-Tepa pendant des siècles. Les zoroastriens, les bouddhistes, les idolâtres des dieux de la Grèce antique et les adeptes des cultes locaux y ont vécu ensemble en paix.

Kampyr-Tepa, environs de Termez
Kampyr-Tepa, environs de Termez
Kampyr-Tepa, environs de Termez

La ville a atteint son apogée dans son développement sous le règne de Kaniсhka I (le premier tiers du IIe siècle après J.-C.). Cette époque a été caractérisée par les conditions les plus favorables au développement du commerce international et de la culture. Les découvertes archéologiques, liées notamment à la période Kushan, ont été les plus nombreuses. Ainsi, un sanctuaire bouddhiste, construit en dehors du vallum, en hommage à une tradition gréco-bactrienne, y a été découvert. En même temps, l'architecture du sanctuaire appartient à l'époque zoroastrienne et représente une cella, entourée d'un couloir. Une figure de Bouddha assis en terre cuite, trouvée dans sa base, incarne simultanément les traits de Bouddha et d'Ahura Mazda, les divinités du zoroastrisme et du bouddhisme, les religions qui régnaient à сette époque-là.

On y a également trouvé des pièces de monnaie de différentes époques et d'anciens papyrus de Bactriane. Il est intéressant de noter que sous le règne de Kanishka I, les pièces étaient frappées avec des images, outre celles de Bouddha, de divinités de plus de 30 religions différentes, confirmant une fois de plus l'ère de coexistence et de tolérance religieuse qui prévalait à l'époque et qui était à l'origine inscrite dans la philosophie du bouddhisme.

Kampyr-Tepa est l'un des monuments emblématiques de l'oasis de Surkhandarya au sud du pays.