Palais de Peterhof, Saint-Pétersbourg

Grand Palais

  source: netpredela.ru

Le Grand Palais a été initialement construit en 1714 - 1721. Il a ensuite été nommé la Chambre haute et avait l'air plutôt modeste. Le bâtiment actuel du Grand Palais créé par Bartolomeo Rastrelli en 1747-1754 se distingue par sa beauté grandiose et une brillante solennité inhérente au style baroque.

Evidemment, le Grand Palais est le centre de toute la composition architecturale de Peterhof. L'élégant bâtiment de trois étages avec des galeries se trouve au bord de la terrasse naturelle de 16 mètres de haut et s'élève à 300 mètres de haut ! La partie centrale du palais mesure 17 m. Elle est ornée de l'écu en relief portant le monogramme de Pierre Ier sous la couronne impériale. Le toit est couronné par un vase doré. De part et d'autre du bâtiment central se trouvent les bâtiments de l'église et des armoiries avec des coupoles dorées. Le dôme de ce dernier se termine par une girouette tournante en forme d'aigle à trois têtes aux ailes ouvertes, le globe et le sceptre dans ses griffes. Le dôme central du bâtiment de l'église est couronné de la croix orthodoxe, placée à 27 m au-dessus du sol. Les deux bâtiments sont reliés à la partie centrale du palais par des galeries à un niveau. Les salles du Grand Palais sont d'une beauté extraordinaire. Des sculpteurs, peintres, artistes, sculpteurs et parqueteurs russes de talent y ont réalisé des travaux de décoration. La magnifique suite de chambres était richement décorée de bois dorés, de miroirs, de beaux plafonds, de parquet et de meubles sculptés. L'intérieur du Grand Palais ramène les visiteurs à l'époque du magnifique Pierre ; il conserve les effets personnels et le mobilier des personnes royales, propriétaires du Peterhof.

Parmi les salles d'entrée les plus intéressantes du palais se trouvent:

- La salle de bal où l'illusion d'espace est créée par des miroirs qui reflètent la lumière provenant de grandes fenêtres

- Salle Chesme dont le nom vient de la baie de Chesme où les troupes russes ont remporté leur brillante victoire dans la guerre russo-turque. Les peintures consacrées à la bataille sont conservées dans cette salle.

- Les cabinets chinois brillent et scintillent d'or comme des tableaux chinois laqués. Les armoires, de style oriental élégant, sont décorées de lanternes chinoises et de dragons peints ainsi que d'autres créatures fantastiques.

- Salle du Trône, la plus grande salle du palais. Sa superficie est de 342 mètres carrés et sa hauteur est presque égale à sa largeur. L'élément le plus important du décor de cette salle est constitué de peintures - de merveilleux portraits de Pierre Ier, Catherine Ier, Anna Ioannovna, Elizabeth et des proches de Pierre Ier. Près du mur oriental se trouve le trône de cérémonie du premier quart du XVIIIe siècle.

- Salon - la salle centrale du palais avec l'un des plus anciens intérieurs. En 1764, la salle a été décorée avec une magnifique collection de 368 portraits.

- La Oak Room de Peter I - préservée comme un trésor historique et reconstruit avec un maximum d'authenticité. Le mobilier de la pièce comprend le cabinet, les chaises de bureau et les fauteuils, typiques du premier tiers du XVIIIe siècle. Les miroirs, l'encrier, le chandelier, la montre de voyage, le globe terrestre anglais sont les objets originaux des années 1720.

Monplaisir

La construction de Peterhof a commencé avec le palais de Monplaisir. Il a été construit en 1714-1723. Pierre Ier, comme le veut la légende, a identifié l'emplacement du futur palais - sur la rive du golfe de Finlande - pour surveiller les navires de passage. Le palais se dresse sur la haute terrasse bordée de granit. Le palais lui-même est une structure très légère. La partie centrale est couronnée par le toit pyramidal. Il possède deux galeries adjacentes - à l'ouest et à l'est - complétées par de petits pavillons avec des lanternes. Ce sont les galeries dites d'invités du palais.

La partie centrale accueille la Grande Salle qui est composée de trois locaux adjacents : de l'ouest - le Secrétariat, la Chambre, la Salle de la Marine de Pierre ; de l'est - la Salle Chinoise, la Cuisine et le Garde-manger. La chambre de la Marine de Pierre Ier est particulièrement intéressante. Elle possède d'anciens outils de navigation et la boîte en acier portant le monogramme de Pierre le Grand. Les murs sont tapissés de panneaux de chêne représentant treize types de navires liés au début du 18e siècle; toutes ses fenêtres donnent sur la mer. Devant la façade nord de Monplaisir se trouve la Terrasse de la Marine. Elle ouvre une vue magnifique sur le golfe et Cronstadt. Le palais de Monplaisir était particulièrement apprécié par Pierre Ier, qui l'appelait «Mon plaisir». Le complexe comprend également le Palais Catherine, un petit jardin avec des fontaines et des jardins de fleurs, la salle d'assemblée et le bain. À côté du bain, il y a un petit jardin chinois avec une colline artificielle au sommet de laquelle se trouve le groupe sculptural appelé «Cupidon et Psyché».

Marly

Presque tous les palais de Peterhof portent des noms français. Le nom Marly, par exemple, a été emprunté par Pierre Ier à la résidence du roi de France, qu'il avait visitée lors de son séjour en Europe. Le palais de Marly a été construit en 1721-1723. Il s'agit d'un carré de forme cubique clairement exprimée. Sa façade de deux étages est couverte d'un toit de cuivre à quatre couches. Les gracieux balcons sont décorés de barres forgées plaquées or et noires. Il semble que le palais miniature soit suspendu au-dessus de l'eau et soit entouré d'étangs habités par des truites et des esturgeons. Chaque niveau ne compte que huit pièces. Leur intérieur est assez modeste mais la décoration des pièces est complétée par de magnifiques peintures de maîtres hollandais et flamands des XVIIe et XVIIIe siècles. Le palais de Marly est le monument de l'époque de Pierre le Grand qui conserve l'atmosphère de l'époque impériale. Ce palais a conservé les affaires de Pierre - une petite partie de sa garde-robe, qui comprenait un total d'environ trois cents articles. En plus de la garde-robe de Pierre, Marley abritait les meubles du palais, les cadeaux de Pierre ainsi que divers articles ménagers et tableaux.

Ermitage

Situé symétriquement à Monplaisir se trouve le gracieux bâtiment du palais de l'Ermitage. Ce bâtiment miniature de deux étages est très élégant. Des fenêtres en treillis ajourées et des balcons ornent les façades nord et sud. Les coins du bâtiment sont décorés de pilastres et de bâtons, les façades - d'arcs et de demi-colonnes.

À l'époque de Pierre, des palais aussi petits mais confortables étaient très à la mode en Europe. Ils étaient destinés aux réunions avec des personnes particulièrement proches de la cour ou au passe-temps solitaire des monarques. L'Ermitage de Peterhof a été le premier palais de ce type en Russie. Il a été construit entre 1721 et 1724. L'intérieur de l'Ermitage a été achevé après la mort de Pierre Ier, bien que conforme à son propre projet. Les murs étaient recouverts de panneaux de chêne ; les cloisons étaient garnies de tableaux. Ce n'est qu'au milieu du XVIIIe siècle que l'Ermitage a été rénové par Rastrelli. Les murs de la salle étaient entièrement recouverts de peintures de maîtres français, italiens, néerlandais et flamands des XVIIe et XVIIIe siècles, séparés les uns des autres par des bandes dorées, ce qui donnait une solennité particulière à la pièce. Les deux siècles suivants n'ont pas apporté de changements significatifs dans l'apparence de l'Ermitage. Il était toujours utilisé pour des discussions sur les affaires publiques importantes et le reste de la noblesse. Aujourd'hui, l'Ermitage abrite une exposition de musée.