Strelna, banlieue de Saint-Pétersbourg

Strelna

source: arcadaspb.ru

Sur la côte sud du golfe de Finlande, se trouve le village de Strelna, qui, à différentes époques, a été appelé à la fois Strelenaya Myza et Versailles russe.

La première mention de cette colonie se trouve dans le livre du recensement de Vodskaya Povina de 1500. Pendant trois siècles, Strelna a été construite, détruite par le feu, puis a renaît. Les anciennes terres de Strelna faisaient partie de la pagina de la Grande Novgorod, puis de la principauté de Moscou. Cependant, en 1617, après la signature du traité de paix de Stolbovsky, qui a mis fin à la guerre russo-suédoise de 1610-1617, les terres de Strelka ont été transmises aux Suédois pendant près de cent ans.

À cette époque, l'homme d'État et politicien suédois Johan (Johann) Schütte s'est installé dans le village. Il a aménagé un magnifique manoir, qui comprenait un étang et une jetée, et une maison-église a également été construite.

Au début du XVIIIe siècle, Pierre le Grand décide de construire à Strelna une résidence impériale, qui dépassera le Versailles français. Cette décision a permis de poursuivre le développement de Strelna.

On sait, grâce à des documents d'archives, que le 27 mai 1710, Pierre le Grand a commencé à étudier les plans de la construction. Déjà pendant les années du règne de l'empereur, parmi les paysages uniques de Strelna, son idée s'est concrétisée et la résidence de campagne a été construite.

L'ensemble du palais et du parc a été décoré par le palais de Konstantinovsky, pour la création duquel Pierre Ier a invité Jean-Baptiste LeBlond. Il était responsable de la construction. Mais à la mort de Leblon en 1719, les travaux sont poursuivis par l'architecte italien Nicolo Michetti qui est nommé architecte en chef de la cour.

La construction du palais Konstantinovsky a commencé en 1720. Il a été achevé en 1750 par l'architecte russe d'origine italienne B. Rastrelli. Rastrelli.

Après l'incendie de 1803, des modifications ont été apportées lors de la restauration du palais. En 1847-1851, il a été rénové à plusieurs reprises selon les plans des célèbres architectes de l'époque. L'empereur voulait que son palais et son parc soient conformes aux normes européennes. Il souhaitait que les fontaines fonctionnent 24 heures sur 24. Cette idée a servi d'obstacle à la réalisation de ce projet grandiose. L'idée des cascades et des fontaines d'eau n'a pas germé. Il a fallu de sérieuses dépenses financières, du temps et des efforts incroyables pour créer un paysage artificiel dans lequel le fonctionnement continu des fontaines serait assuré. Et puis, l'ingénieur hydraulicien Burchard Christoph von Münnich a persuadé Peter de déplacer leur construction vers un autre endroit. La brillante réalisation de l'idée de Peter aujourd'hui peut être contemplée à Peterhof. Ainsi, Peterhof est devenu la résidence de campagne de la cour de justice et Strelna une «résidence itinérante».

Situés à Strelna, le parc Konstantinovsky et le palais ont été offerts par Pierre le Grand à sa fille Elisabeth en 1722. Ainsi, la construction du palais de pierre de Strelna se poursuit sous Elizabeth Petrovna. À la fin du XVIIIe siècle, Paul Ier a offert le manoir de Strelna à son fils Constantin. Au milieu du XIXe siècle, Strelna est passée au fils de Nicolas Ier, Konstantin Nikolaevich. Depuis lors, le palais et le parc s'appellent officiellement Konstantinovsky.

Le parc du Palais Konstantinovsky est unique, il est aménagé au moyen de canaux, et ressemble à la forme d'un trident. Ainsi, Peter a voulu souligner que la Russie est une puissance maritime.

Strelna, depuis l'époque de Pierre le Grand, était traditionnellement un lieu de datcha. Il y avait un théâtre, un yacht club, un cyclodrome, des clubs de voile et d'aviron. Avant la révolution, un régiment de grenadiers était stationné à Strelna, ce qui a certainement animé la vie de la société locale. Les habitants aimaient se promener dans le parc Orlovsky, dont le point de repère était le pont qui mène à l'île d'amour. A proximité, il y avait une piste de danse, où les dames dansaient avec les officiers du régiment de grenadiers.

Après 1917, le palais fut nationalisé et abrita une maternité. Pendant la grande guerre patriotique, il a été gravement endommagé et, dans les années d'après-guerre, il est resté vide jusqu'aux années 50, après quoi il a été réparé et aménagé en pépinière. En 1987, le Palais a été transféré au Musée d'État-Petergof. La restauration et la reconstruction du palais et du parc ont pris de nombreuses années. Aujourd'hui, le Palais est ouvert au public. Parmi les objets exposés figurent les pièces originales, ainsi qu'un portrait de Pierre Ier réalisé au cours de sa vie.

Strelna n'attire pas seulement par son histoire, sa magnifique nature et son ensemble de palais et de parcs. C'est un endroit exceptionnellement lumineux et beau, avec une aura spéciale qui vous aide à ressentir la joie et la plénitude de la vie. Ayant été ici une fois, vous voudrez certainement revenir ici.