Saint-Pétersbourg, la Russie

De Saint-Pétersbourg

Hermitage, Saint-Pétersbourg

La ville célèbre sur Neva – Saint Pétersbourg – est une ville dont on tombe amoureux du premier regard ? Il a son extérieur exceptionnel charmant créé par l’architecture sévère et de l’époque du classicisme.

Les curiosités

La Colonne d'Alexandre
Amirauté
Le théâtre Mariinski
La forteresse de Pierre et Paul
L'aiguille de l'île de Vassilievski
La cathédrale Andreevski
Le croiseur "Avrora"
La cathédrale de Kazan

Aujourd’hui St-Pétersbourg est la deuxième ville de la Russie par son territoire et l’importance, mais on l’appelle la capitale de Nord ce qui témoigne de sa position égale avec Moscou. En fait, St.-Pétersbourg est une ville des épithètes : l’épithète « la Capitale culturelle » a acquis de la gloire de la ville de l’aristocratie et de l’intelligence, « Palmyra de Nord » - une épithète chantant la beauté de la ville, « la Vénise de Nord » - la comparaison avec la ville célèbre européenne sur l’eau… Saint-Pétersbourg est chanté par les poètes du monde entier. Chaque son équipement – est une poème particulière, figée dans une dentelle des pierres et enveloppée par l’esprit de l’histoire. 

Neva – le berceau de Saint-Pétersbourg. Sur les rives de Neva on construisait les plus célèbres ensembles architecturaux. Les places principales de la Capitale de Nord sont dirigées vers Neva. Les architecteurs habillaient les rives de « la belle septentrionale » en dentelle en granite. Neva a divisé la ville en parties qui sont liées par les ponts mobiles célèbres de Piter. La ville sur Neva possède de son protecteur qui est aussi la curiosité de St.-Pétesbourg – Pierre I – un cavalier en cuivre garde sa ville.

Saint-Pétersbourg est sur la liste de l’Héritage culturel universel d’UNESCO par ses 36 objets de complexe unifiant 4000 monuments célèbres de l’architecture, l’histoire et de la culture. C’est une véritable ville-musée. Le monde de musée de St.Pétersbourg est très différent. Ce sont Ermitaj, Le musée russe d’état avec la collection la plus riche de l’art russe, les palais de St.Pétersbourg et de ses banlieues.

Il n’y a pas longtemps la ville a célébré son tricentenaire. Pétersbourg, ayant survit 11 empereurs, les dizaines d’inondations, la révolution, un blocus à 3 ans et une reforme économique, est devenu un autre symbole de la Russie, connu pour le monde entier.

Photos de Saint-Pétersbourg

Le pont, Saint-Pétersbourg
La Cathédrale, Saint-Pétersbourg
La Place, Saint-Pétersbourg

Histoire de Saint-Pétersburg

C’est Pierre I – l’empereur russe légendaire- qui a fondé la ville. Son nom il a du à saint apôtre Pyotr. La construction de la ville a été commencée en 1703 de la fondation de la forteresse de Petropavlovsk sur l’île Zayatchiy. La ville elle-même se fondait sur la place des anciens marais et marécages. Pierre, tendu vers toutes les choses étrangères, a décidé de confier la construction de sa nouvelle capitale aux architectes étrangers. Selon les indications de Pierre on invitait en Russie les architectes, s’est recommandés comme les professionnels expérimentés. La ville agrandissait et se développait vite. La construction de la ville s’est arrêtée de 1728 à 1732, quand les successeurs du trône ont choisi Moscou comme leur résidence. Le retour par l’impératrice Anna Ioannovna du rôle de la capitale à Pétersbourg a renouvelé la construction. Chaque époque donnait à la ville ses particularités que nous pouvons trouver à l’apparence des bâtiments, des rues, des squares.

Saint-Pétersbourg - les places intéressantes