Circuits en groupe en Ouzbékistan 2017/2018

Achgabad - Altin-Dépé

Achgabad - Altin-DépéAltin-Dépé (la colline D'or) est la ville de l'époque du bronze (III-IIème mille avant J.C.) sur le territoire d’ancien Abiverde. A présent on appelle Altin-Dépé comme «Stonehenge Turkmène». Les collines informes pisées d’ Altin dépé, sont différents sur ses surfaces et ses hauteurs. Ils  sont dispersées sur le territoire immense. Tous ces symboles architecturaux sont liés au  système commun. Ils forment les inscriptions originales ou les dessins distinctement examinés par dessus.

Les vestiges d’Altin-Dépé, de Namazga-Dépé, d’Ulug-Dépé et les autres  sont nées encore dans IIIème millénaire avant J.C., mais vers le début du IIème millénaire avant J.C. ils ont atteint l'épanouissement plus élevé, étant devenu les plus grands centres de la première civilisation d'Asie Centrale. Ces établissements du type municipal étaient entourés des remparts en brique brute, avec les portes affermies par de puissantes tours. A juger à  la surface  des ruines, dans chacun d'eux vivait près de 11-12 mille personnes. On érigeait de la brique brute des maisons à beaucoup de chambres  unies dans les quartiers vastes, entre qui ruisselaient les ruelles étroites tortueuses.Le centre d’Altin-Dépé  était le temple monumental avec la tour de la hauteur près de 12 m. Sur le sommet de la tour on a installé l'autel sacrificatoire.

L'architecture du temple à Altin-Dépé rappelle les constructions  de la Babylone et de Choumer. De même de plusieurs temples de la Mésopotamie, le temple à Altin-Dépé a été consacré au dieu de la Lune. De nombreux dépôts, la maison du prêtre suprême et le tombeau de la communauté sacerdotale entraient dans la composition de cet ensemble immense. Tout cela parle évidemment que la civilisation d’ Altin-Dépé  se développait dans le contact étroit avec de principaux centres intellectuels de l'ancien Orient.

Les ruines des quartiers d'artisan d’Altin-Dépé sont durées en plusieurs dizaines des mètres. Parmi les ruines du quartier des potiers on a trouvé  les corps effondrés des fourneaux massifs pour la cuite de la poterie.

Un grand art était atteint par les fondeurs d’Altin - Dépé. Ils fabriquaient les objets magnifiques,  orné de la ciselure et la gravure comme les poignards, les récipients, les miroirs, les épingles, les anneaux, les bracelets, les sceaux. Dans les tombeaux, s'installants "au quartier de la noblesse», les archéologues ont trouvé de divers ornements, y compris en or et en argent, le collier des semi-pierres précieuses, les bagues et les sceaux en argent et en bronze.

La partie considérable des habitants à Altin-Dépé  et à  Namazga-Dépé travaillait sur les champs , arrosés à l'aide du système simple des canaux d'irrigation. Les habitants d’Altin-Dépé  se servaient déjà du transport de roue.