Circuits en groupe en Ouzbékistan 2017/2018

La forteresse Geok-Tépé

La forteresse Geok-Tepe était construite en 1869. Geok-Tepe est la place significative qui ont joué le rôle considérable à l'histoire du Turkménistan. Elle est devenue le dernier bastion sur les voies de la Russie Royale dans la conquête de l'Asie Centrale.

La forteresse a été construite par les Russes au bord de la mer Caspienne, comme la base pour la progression des troupes sur le territoire de l'Asie Centrale.

Malgré les tentatives acharnées des tekins (des habitants locaux) à retenir la forteresse, les Russes l'attaquaient en août 1879, et après l'attaque de plusieurs jours par le feu d'artillerie, ont pris la forteresse. Mais pour par longtemps : les Turkmènes ont rejeté de nouveau les Russes vers les bords de la mer Caspiennne.

Les tentatives des Russes d’occuper Geok-Tépé se prolongeaient encore quelques fois, cependant définitivement la forteresse était  prise en décembre 1880 : les Russes sont revenus à Geok-Tépé, ont creusé le tunnel souterrain à la forteresse, ont fait sauter les portes d'entrée et ont pris la forteresse. Après la mainmise de la forteresse Geok-Tépé, le 18 janvier 1881, les Russes sont allés sur Achgabad et ont fondé la region Caspien oriental comprenant telles villes, comme Manguichlak, Kiziisi, Achgabad, Tedjen et Merv.

Aujourd'hui  la forteresse Geok-Tépé  est rangée parmi les monuments historiques et architecturaux du pays. Elle domine la mer Caspiennne, comme l'avertissement de la bataille mémorable qui ont réfracté le courant de l'histoire de plusieurs peuples.