Circuits en groupe en Ouzbékistan 2018-2019

Nissa Vieux et Nouveau

Achgabad, Nissa Vieux et NouveauNon loin de la ville Achgabad (à 18 km), à la périphérie du village Bagir, est situé  le monument unique des antiquités - les ruines d'une ancienne ville Nissa, ancienne capitales de la Parthe célèbre existant dès IIIèmes. avant J.C. jusqu’au  IIIèmes. de notre ère. L'ensemble historique comprend deux monuments archéologiques. Ce sont Nissa Vieux et Nissa  Nouveau.

Vieux Nissa (à l'ancienneté c’est la ville Mitridarkert) attire l'intérêt spécial pour les touristes. C'est la forteresse solide ayant la forme du pentagone incorrect (tendu) (sa surface est 14 hectares) et un bastion inabordable. Les remparts au fond atteignene 9 mètres et ils ont été  affermis en supplément par 43 tours rectangulaires.

Achgabad, Nissa Vieux et NouveauLes construction de palais et de temples ont été concentré à  Vieux Nissa. On organisait les fêtes en l'honneur des représentants déifiés de la dynastie des Arsakides, régents de la Parthe.

À l'intérieur de Vieux Nissa il y avait deux grands ensembles architecturaux: septentrional et méridional. Le premier n'existe plus (on y installait des provisions du vin et la trésorerie royale), par contre le deuxième est à présent une principale curiosité de tout  Nissa. Là-bas à présent il a y  trois objets, présentants un intérêt pour les touristes.

Le premier  grande construction de la tourelle est un seul structure découverte à un étage. Il dominait autrefois non seulement au-dessus de l'ensemble commémoratif de Nissa, mais aussi au-dessus de la région et on la voyait de loin, à beaucoup de kilomètres. Même maintenant ses murs voûtés avec sa maçonnerie exposée, son architecture exceptionnelle excirent l'admiration authentique.

La deuxième construction sont les ruines des colonnes immenses et de la  mur de l’hauteur près de 2-3 mètres. A cette époque-là cette construction était un des plus  luxueux ensembles de temple, orné des statues déifié  des rois de la Parthe. Il existé la troisième construction «la salle Ronde»  dont  le diamètre est  17 mètres. L'architecture de Vieux Nissa est unique, originale et n'a pas les analogues en toute Asie Centrale.  Les traditions architecturales de la Grèce antique, de Rome et de l’Orient ont fusionné harmonieusement. Les architectes locaux et les constructeurs qui ont étudié parfaitement la méthode et le style des maîtres occidentaux construisaient Nissa. Ayant traité d'une manière créatrice leur travail, ils ont créé sa nouvelle architecture exceptionnelle. Vieux Nissa existait seulement jusqu'au IIIème siècle avant J.C., pendant le gouvernement de la dynastie des Archakides.

Nouveau Nissa est une ancienne ville avec les habitations de l'aristocratie locale, entouré des hectares immenses des jardins florissants. À la différence de Vieux Nissa la vie à Nouveau Nissa se prolongeait  beaucoup de siècles après la chute de la puissance des Archakides. À vrai dire, plus de deux siècles la ville était vide, détruit par des Sassanides. Seulement dans la deuxième moitié du V siècle il était restauré par Firuz, le roi des Sasanides,  qui a apprécié la situation confortable de Nissa. En  651 Nissa  a fait partie du califat Arabe. En 1220 à Nissa , comme dans d'autres grandes villes de l'Asie Centrale, est arrivée  l'accident : le siège et la destruction par les Mongols.