Circuits en groupe en Ouzbékistan 2017/2018

Achgabad - Serakhs

À la place du bourg moderne Serakhs dans les alentours d’Achgabad autrefois s'installait la ville homonyme - un grand point commercial sur une Grande Route de soie (entre Nichapur et Merv). Il s'installait au centre d'une petite oasis dans le cours supérieur de la rivière de Tedzhen. Au milieu du premier millénaire avant notre ère il y avait ici un premier établissement entouré du mur en terre battue - maintenant ce terrain s'appelle "Vieux Serakhs". À l'arrivée de l'Islam la ville est devenue un des centres considérables des voies commerciales, mais la maîtrise des architectes locaux et les constructeurs était connue à toute l'Asie Centrale.

Aux XI-XIIème siècles Serakhs était connu comme un des plus grands centres dans la région du suffizm, la direction mystique dans la réligion Islam. Dans la ville il y avait  quelques  écoles du suffizm sous la conduite des cheikhs éminents et respectés, où aspiraient tous les gens intéllectuels de ce temps-là. 

On a  annoncé le "Vieux Serakhs" la réserve naturelle D'État historique et culturelle. À présent dans la ville s'est gardé quatre mausolées en brique. Le plus connu d'eux est  le mausolée Abul-Fazla nommé de même que le mausolée la Serahs-baba (le vieillard de Serakhs). Il est l'ornement de la ville. Le mausolée Jarti-Gyumbez (du Xième s) attire l’attention les touristes.