Circuits en groupe en Ouzbékistan 2022

Yourtes au Kirghizistan

Yourtes, Kirghizistan

Très évidemment, les yourtes sont l'un des éléments les plus essentiels de la culture kirghize, et sont bien plus que de simples maisons. Elles représentent la famille, la terre et l'univers, et couvrent tout, de la naissance à la mort. Les yourtes renferment une grande partie de la culture kirghize, des rituels et cérémonies importants à l'artisanat et à l'art traditionnel.

On trouve des yourtes dans toute l'Eurasie, bien que les matériaux, les dimensions ou les traditions soient légèrement différents. Les yourtes kirghizes sont constituées d'une coupole en bouleau attachée à un treillis qui forme les parois verticales. L'extérieur est fait de feutre et de laine, qui est hydrofuge et chaud, et peut être facilement réparé si nécessaire. Le sommet de la yourte est un cercle en bois, appelé tunduk, qui forme l'un des symboles les plus essentiels de la famille et de l'univers. Un petit rabat de feutre recouvre le tunduk, qui peut être ouvert lorsqu'il fait beau pour laisser entrer la lumière et l'air frais, et fermé lorsqu'il fait froid et humide. Le tunduk est l'un des motifs les plus essentiels au Kirghizistan, et il est utilisé sur le drapeau. La conception des yourtes est centrée sur le fait qu'elles doivent être à la fois portables et flexibles, adaptées à toutes les saisons et à tous les endroits.

Yourtes kirghizes
Yourtes kirghizes
Yourtes kirghizes

Le centre de la yourte retenait le feu, de sorte que la fumée pouvait s'échapper par le tunduk. En face de la porte se trouvaient des piles de couvertures qui pouvaient être étendues la nuit pour dormir. Les murs étaient tapissés de tapis de roseaux, dont certains avaient des motifs complexes. D'autres textiles, dont des shyrdaks, des broderies et d'autres articles en feutre décoraient la yourte. Chaque objet a une place spécifique et une signification particulière dans ses motifs. Nombre de ces motifs et ornements proviennent de la nature, car les nomades vivaient en étroite collaboration avec elle. Traditionnellement, le côté droit était réservé aux femmes et contenait des plats et des ustensiles de cuisine ainsi que des articles de couture et de tricot. Le côté gauche, celui des hommes, contenait les harnais et les couteaux de chasse, ainsi que tout ce qui était nécessaire à la garde des troupeaux et à la chasse.

De nos jours, les yourtes ne sont plus la principale forme de logement, car la plupart des gens vivent dans des maisons et des appartements. Certaines personnes sont encore semi-nomades, emmenant les yourtes et les troupeaux dans les pâturages d'été pendant les mois les plus chauds. Les visiteurs peuvent séjourner dans des camps de yourtes, qui sont un moyen confortable de découvrir la culture kirghize. Bien que dans certains endroits il n'y ait pas d'eau courante ni d'électricité, les yourtes sont le meilleur moyen de découvrir l'hospitalité et la chaleur de la culture kirghize.