Circuits en groupe en Ouzbékistan 2018-2019

La mer d’Aral

La mer d’Aral, l’Ouzbékistan

La mer d’Aral… Aujourd’hui la catastrophe écologique est liée avec le nom de cette mer. Mais comment était-il il y a 60 ans? La mer d’Aral est située à la frontière du Kazakhstan et de l’Ouzbékistan. Avant le commencement de l’ensablement la mer d’Aral était quatrième lac au monde d’après sa grandeur. Il y avait des ports, des usines de poisson, des flottilles de pêche. Jusqu’aux années 80 du XXème siècle on y comptait 34 espèces de poissons dont 20 avaient la valeur des pêcheries. Les plusieurs restes de la flore et du faune affirment que la mer d’Aral se desséchait quelques fois durant son existence. On organisait des différentes expéditions sur les recherches de la mer d’Aral. Les savants estiment qu’au milieu de l’ère cénozoïque ( il y a 21 mln ans) la mer d’Aral était conjointe avec la mer Caspienne, mais plus tard les lits de deux fleuves qui liaient ces mers sont séchées, ayant divisé deux mers l’un de l’autre.

La mer d’Aral
La mer d’Aral
La mer d’Aral

L’expédition russe sous direction de A. Boutakov ont fait les premières recherches sur la mer d’Aral en 1849. Dans une année le département Hydrographique du Ministère de Mer de l’empire de la Russie a édité la première carte de la mer d’Aral. Plus tard, dans 3 ans, le premier vapeur a pris la mer d’Aral. Les marchands célèbres russes Lapchin, Ritkin, Krasilnikov, Makéev ont commencé la pêche et ont organisé de grandes unions de pêcheurs. En 1950 la mer d’Aral occupait 68 000 km², sa longueur était 426 km et sa largeur comprenait 284 km. La profondeur la plus grande était 68 m. La mer d’Aral a commencé à tarir dans les années 60 quand on prenait de l’eau pour les travaux d’irrigation.

En 1989 la mer d’Aral s’est divisée en 2 bassins isolés : la Petite mer d’Aral sur le territoire du Kazakhstan et la Grande mer d’Aral sur le territoire de l’Ouzbékistan. En 2001 la Grande mer d’Aral s’est divisée en 2 parties : partie d’ouest et partie d’est.

En 2003 la surface de la mer d’Aral comprenait un quart de la surface primaire. Aujourd’hui sur la place de la mer sèchée se forme le désert Aralkoum dont la surface est 38 000 km².

Le circuit au la mer d’Aral