Circuits en groupe en Ouzbékistan 2021

Médersa Nadir Divan-begi, Boukhara

Médersa Nadir Divan-begi : caravansérail devenu médersa

La médersa Nadir Divan-begi fait partie du complexe architectural situé autour du célèbre Lyabi-Khauz à Boukhara. Le bâtiment de la médersa ainsi que le khanaka qui se trouve à proximité, ont été nommés d'après le vizir Nadir sur l'ordre duquel ils ont été construits. Le vizir Nadir a servi dans la cour de l'un des plus puissants représentants de la dynastie des Achtarkhanides, l'Imamkuli-khan, qui a régné à Boukhara en 1611-1642. Le conseil d'administration de l'Imamkuli-khan était l'un des plus stables et relativement paisibles de toute l'histoire des Achtarkhanides à Boukhara. C'était l'époque où les gouverneurs s'intéressaient non seulement aux guerres constantes, mais aussi à l'urbanisme.

Médersa Nadir Divan-begi, Boukhara
Médersa Nadir Divan-begi, Boukhara
Médersa Nadir Divan-begi, Boukhara

Il est intéressant à savoir que Nadir Divan-begi a ordonné de construire un khanaka (un lieu de réflexion et de repos pour les soufis), puis un caravansérail a été ajouté. Cependant, lors de la cérémonie d'ouverture, l'Imamkuli-khan a déclaré que le caravansérail avait été construit dans la gloire d'Allah et que le vizir devait donc le reconstruire dans la médersa. La médersa Nadir Divan-begi est décorée dans le style typique de tous les monuments musulmans d'Asie Centrale. En même temps, les images d'oiseaux, d'animaux et d'un être humain - le soleil - ont également été utilisées dans la décoration ce qui n'est pas caractéristique pour des monuments islamiques. La médersa Nadir Divan-begi a été construite sur le modèle de Cher-Dor à Samarkand mais les célèbres lions du portail ont été remplacés par des oiseaux de bonheur mythiques.

Ayant transformé le caravansérail en médersa le vizir a ordonné de rattacher une loggia, un portail et des tours angulaires à sa façade principale et d'ajouter le deuxième étage pour les salons nommé khudjrs. Quant à la khanaka, elle avait une forme de bâtiment multichambre avec la salle centrale en forme de dôme. Les hudjrs ne se trouvaient pas au deuxième mais au premier étage, dans les murs latéraux et les angles du bâtiment. L'entrée principale avait une forme allongée, atypique pour l'Asie Centrale. Nadir Divan-begi a ordonné la construction d'une piscine près du khanaka et de la madrasah. Des marches en pierre y mènent. Par la suite, ce réservoir artificiel a été nommé Lyabi Hauz et est devenu l'une des curiosités les plus connues de Boukhara.