Circuits en groupe en Ouzbékistan 2021

Culture ouzbèke - La musique en Ouzbékistan

Musique ouzbèke: Traditions, genres, instruments

La musique relie les cultures du monde et est une fenêtre sur l'éthique de tout pays. De même, la musique ouzbèke est l'une des clés de la compréhension de la culture ouzbèke.

La musique traditionnelle ouzbèke a des origines très anciennes; lors de fouilles archéologiques à Samarkand et à Termez, des fresques représentant des instruments de musique similaires aux instruments à cordes et à vent modernes de l'Ouzbékistan ont été découvertes. Les œuvres musicales traditionnelles étaient souvent centrées sur le folklore ou construites autour des poèmes de poètes ouzbeks célèbres tels qu'Alisher Navoi, Jami, Mukimi et d'autres - les liens culturels et les traditions sont vraiment profonds.

L'UNESCO a même inclus le Shashmaqam, un genre de musique unique d'Ouzbékistan et du Tadjikistan, dans sa liste des chefs-d'œuvre du patrimoine culturel oral et immatériel de l'humanité. Shashmaqam se traduit par six maqom ou «modes». Chacun des six modes a son propre ordre, son propre rythme et sa propre valeur, et le résultat est un son uniquement ouzbek. Ce style de musique est exécuté par un groupe de chanteurs et de musiciens et utilise comme instruments le dutar, le gijak et le tanbur à cordes traditionnels ainsi que le doira (tambour). On trouve des écoles de shashmaqam dans tout l'Ouzbékistan et le Tadjikistan.

Instruments de musique de l'Ouzbékistan
Instruments de musique de l'Ouzbékistan
Instruments de musique de l'Ouzbékistan

Plus généralement, la musique folklorique ouzbèke est souvent associée au dutar et au bakhshi. Le dutar est un instrument simple à deux cordes de soie et le bakhshi est un musicien qui joue de cet instrument tout en chantant des chansons folkloriques. La musique festive ouzbèke est jouée sur un karnay (instrument à vent), un surnay (flûte) et une doira, dont les sons peuvent être entendus sur des centaines de mètres, invitant les habitants et les touristes à se joindre à la fête.

Aux XIXe et XXe siècles, après l'intégration de l'Ouzbékistan dans l'Empire russe et l'Union soviétique, une école de musique classique a ouvert ses portes en Ouzbékistan. Les motifs folkloriques ouzbeks ont imprégné la musique classique, créant une saveur orientale unique. Après l'indépendance, la musique pop ouzbèke a connu une évolution similaire et les genres indigènes ont connu un renouveau.

En Ouzbékistan aujourd'hui, les visiteurs peuvent entendre de la musique pop ouzbèke moderne, de la musique folklorique, du néoclassicisme ouzbek, ainsi que du shashmaqam et du lazgi. On entend de la musique en direct lors des festivals de vacances, des mariages, au conservatoire de Tachkent et lors de spectacles folkloriques comme celui de la madrasa Nadir Divan-Begi. En outre, il existe un festival de musique biannuel à Samarkand appelé «Sharq Taronalari». C'est là que sont jouées les musiques nationales des pays du monde entier.