Circuits en groupe en Ouzbékistan 2021

Culture de l’Ouzbékistan

Culture de l’Ouzbékistan

Culture de l’Ouzbékistan : héritage ancien 

La culture de l'Ouzbékistan est originale et marquante, elle se formait au cours des siècles et a amassé les traditions, les us et les coutures des peuples habitant le territoire de l’Ouzbékistan pendant différentes périodes. Les anciens Perses, Grecs, tribus nomades turques, Arabes, Chinois et Russes y ont contribué. Les traditions de l’Ouzbékistan multinationale se reflètent dans la musique, la danse, la peinture, l'artisanat, la langue, la cuisine et les vêtements. La culture ouzbèke est la quintessence des cultures de l’Asie Centrale, mais chaque région d'Ouzbékistan a ses propres teintes uniques, qui se manifestent le plus clairement dans la tenue nationale et les dialectes locaux.

Pour prendre connaissance de toute cette richesse il est nécessaire faire un tour du pays pourtant ceux qui veulent voir toute la palette de la culture de l’Ouzbékistan à un lieu il faut visiter les festivals de l’Ouzbékistan, sur lesquels arrivent toutes les collections créatrices de toutes les régions de la république. C’est notamment ici où on peut admirer tous les genres des danses ouzbèkes, de la musique et de l’art appliqué. 

Culture de l’Ouzbékistan
Culture de l’Ouzbékistan
Culture de l’Ouzbékistan

Art

L'art en Ouzbékistan reflète l'histoire particulière de ce pays sur les toiles de ses maîtres. La peinture murale dans les vestiges d’une ville Afrosiab, par exemple, est l'un des meilleurs exemples de l'art pré-mongol de la région. Avec l'avènement de l'islam, cependant, l'image d'un homme a été interdite et l'utilisation de la peinture abstraite a augmenté. L'art des miniatures est apparu plus tard et a atteint la perfection au fil du temps, devenant aujourd'hui l'une des tendances les plus reconnaissables dans les arts visuels de l'Ouzbékistan. Kamoliddin Behzod (XVIe siècle), Ahmad Donish (XIXe siècle) et Abdulkhalik-Mahmum (XXe siècle) sont à juste titre considérés comme les maîtres ouzbeks des miniatures. Au XXème siècle, il y a eu un changement dramatique dans le style artistique soutenu par l'influence des ascètes russes, parmi lesquels Igor Savitsky était particulièrement célèbre pour avoir créé un musée unique de peinture à Noukous. Au 21e siècle, la peinture de l'Ouzbékistan rejoint les tendances mondiales, tout en conservant ses caractéristiques uniques. Lire plus loin (en anglais) ...

Littérature

L’histoire de la littérature en Ouzbékistan prend sa source du folklore, c’est-à-dire des légendes, des poésies épiques et des contes. La partie intégrande de la culture de l’Ouzbékistan est la légende d’un héros Alpamich et d’un inventeur Nasreddin Afandi. Au Moyen Âge, des poètes et des écrivains dont les noms sont désormais connus de tous les habitants du pays sont apparus en Ouzbékistan : Ahmad Yugnaki, Alicher Navoi, Babur, Jami et d'autres. L'héritage littéraire de l'Ouzbékistan de cette époque est plein de poésie et la plupart des œuvres explorent les thèmes de l'amour, du bonheur et de la sagesse. Aux XIXe et XXe siècles, les œuvres satiriques plus sérieuses et dramatiques sont devenues populaires en Ouzbékistan. Les écrivains ouzbeks les plus célèbres du XXe siècle sont Furkat, Gafur Ghulam, Mukimi, Hamid Alimzhan, Zulfiya, Abdullah Kahhar et plusieurs dizaines d'autres. La littérature moderne d'Ouzbékistan est très diversifiée, mais malheureusement pas aussi populaire que celle classique. Lire plus loin (en anglais) ...

Musique

La musique de l’Ouzbékistan est un développement unique de la culture ancienne du peuple ouzbek. La musique classique et la musique populaire ont la ressemblance des notions musicales adoptées par tout le monde, mais avec cela grâce au résonnement particulier des instruments musicaux ouzbeks la musique a un son unique.  Les instruments musicaux les plus populaires en Ouzbékistan sont karnay, surnay, dutar et doyra. Les genres musicaux ont des liens étroits avec le folklore et la poésie ouzbèke. Chachmakom mérite une attention particulière et spéciale – c’est un genre musical spécial en Ouzbékistan et au Tadjikistan, qui a été inclus par l'UNESCO dans la liste des chefs-d'œuvre du patrimoine culturel oral et immatériel de l'humanité. Aujourd'hui, la musique folklorique ouzbèke peut être entendue lors de mariages, célébrations, concerts, ainsi qu'au célèbre festival Charq Taronalari, qui a lieu tous les deux ans à Samarkand. Lire plus loin (en anglais) ...

Danse

La beauté du peuple ouzbek personnifie à la danse ouzbèke. Les danses folkloriques ouzbèkes se distinguent des autres danses régionales en ce qu'elles mettent l'accent sur les mouvements des mains et les expressions faciales. Dans le même temps, chaque région de l'Ouzbékistan a ses propres écoles de danse - dans certains, les mouvements brusques prévalent, tandis que d'autres sont doux et gracieux ; de même, certains préfèrent utiliser une courte étape, tandis que d'autres optent pour quelque chose comme la course. Aujourd'hui, il existe trois écoles principales de danse ouzbèke : Khorezm, Boukhara et Ferghana. Il est assez facile d'observer les danses ouzbèkes - aucune célébration n'est complète sans elles et tout le monde aime danser ! Le coloris des danses ouzbèkes peut également être appréciée lors du spectacle folklorique, qui a lieu tous les jours pendant la saison touristique dans le bâtiment de la médersa Nadir Divan-Begi à Boukhara. Lire plus loin (en anglais) ...

Métiers populaires 

L’art décoratif est la plus grande partie de la culture de l’Ouzbékistan qui donne libre cours à choisir les souvenirs aux touristes.  Les artisans ouzbeks transmettent les secrets de l'artisanat de génération en génération et leurs œuvres sont de grande qualité et d'une élégance extraordinaire. Les forgerons, les potiers, les tisserands, les sculpteurs et d'autres créent des œuvres d'art en soie, en argile, en bois et en métal qui sont reconnaissables dans le monde entier grâce à leurs lignes douces, leurs motifs géométriquement parfaits et leur harmonie de forme. Les maîtres les plus célèbres de l'Ouzbékistan sont les céramistes de Gijduvan et de Richtan, les forgerons de Boukhara et de Tchust, les tisserands de Marguilan et les vignerons de Samarkand. Les artisans organisent souvent des master classes dans leurs ateliers et présentent des collections de leurs œuvres dans lesquelles vous pourrez prendre connaissance des meilleures créations de leurs pères et grands-pères. Lire plus loin (en anglais) ...