Histoire de la Culture Russe

La culture russe est une grande partie du patrimoine immatériel russe. Elle réunit les traditions de nombreux peuples de Russie, reflète les événements historiques, les particularités géographiques, l'influence d'autres cultures et visions du monde.

On pose des questions intéressantes : mais comment exactement le développement de la culture russe a-t-il commencé ? Quels changements a-t-elle subis au fil du temps ? Comment la culture russe s'exprime-t-elle aujourd'hui ? Pour répondre à ces questions, il faut d'abord remonter dans le temps...On y va ensemble !

L'évolution de la culture russe peut être divisée en cinq phases :

1. Culture de l’Ancienne Russie — Au Xe siècle, la Kievan Rus est passée sous l'influence de l'Empire byzantin. L'avènement du christianisme a eu une grande influence sur le mode de vie des habitants, ce qui s'est traduit par le développement de l'architecture, des traditions et de la littérature. Après l'invasion mongole, la culture byzantine a commencé à perdre du terrain et une partie de l'héritage de la période précédente a été perdue à jamais. Le nouveau système administratif était basé sur des principes différents de ceux de l'Europe occidentale.

2. La culture russe du XIIIe au XVIIe siècle — Cette phase du développement de la culture russe est appelée la période de la Russie moscovite. Le territoire qui pendant de nombreux siècles a été fragmenté, a fusionné en un seul État dont le centre se trouvait en Moscovie. Durant cette période, le Kremlin de Moscou a été construit et la peinture d'églises avec des fresques a été relancée. Les peintres se tournent à nouveau vers la culture byzantine et forment une école de peinture d'icônes russes. L'un des peintres de fresques et d'icônes les plus célèbres de cette période est Andreï Roublev.

3. La culture de la Russie impériale — Les réformes de Pierre le Grand ont ouvert la Russie aux influences de l'Europe occidentale. Le siècle des Lumières a mis en évidence la valeur des êtres humains et le besoin d'éducation et de développement global. Un débat animé s'est engagé entre les partisans de la culture slave et ceux du mode de vie occidental. Ensemble, ils recherchent un équilibre entre les deux cultures et déterminent comment la Russie doit se développer tout en conservant son identité nationale et ses valeurs traditionnelles. Durant cette période, les bases de la langue littéraire russe se sont formées, et les grands classiques russes ont été écrits. En mettant l'accent sur la préservation de l'histoire et l'éducation de la population, les musées ont commencé à se développer.

4. La culture russe en tant que partie intégrante de l'Union soviétique — Sous l'influence du pouvoir soviétique, la culture russe a considérablement changé. Avec l'avènement des bolcheviks, de nombreuses personnalités créatives et scientifiques de la Russie tsariste ont émigré en Europe. La répression a coûté la vie à des membres éminents de l'intelligentsia. Le pouvoir soviétique s'est résolument débarrassé des vestiges du passé, détruisant de nombreux artefacts de la vie ecclésiastique. En même temps, les communistes s'efforcent d'éliminer l'analphabétisme, en rendant l'éducation gratuite et obligatoire pour tous. Une nouvelle élite intellectuelle et créative a émergé, les classiques littéraires de l'ère soviétique sont apparus, et le théâtre, le cinéma et d'autres formes d'art se sont développés.

5. La culture russe à l'époque moderne — Après l'effondrement de l'Union soviétique, le soutien financier à de nombreux instituts de recherche et institutions culturelles a diminué. Les gens se sont installés dans des zones commerciales et les inégalités sociales ont augmenté. Le vide créé par la crise du système communiste a été comblé par les valeurs occidentales - en particulier l'individualisme. De nombreuses personnes se sont tournées vers la religion, l'Église orthodoxe a commencé à renaître et de nouvelles églises ont été construites. La télévision et le cinéma ont eu une grande influence sur l'esprit des gens et, comme dans d'autres pays, les médias électroniques remplacent désormais la presse écrite.