L'histoire d'Arbat

Arbat, MoscouDès le XI siècle Arbat se peuplait densément, il y avait de nombreuses maisons en bois, d’églises et de boutiques. Arbat était un carrefour important des routes vers Kremlin, c’est pourquoi ici il y avait des batailles avec les envahisseurs étrangers. C’est ici en 1493 que les armées de khan de Kazan Aoulou Moukhammed ont perdu la bataille et se sont enfuies.

C’est à travers cette rue que les soldats de moyen age partaient afin de défendre les frontières de sud de Moscou. Au XVI siècle des régiments de streletz peuplent Arbat, et les artisans habitent et travaillent dans ses ruelles : la ruelle de Plotnikov (ruelle de Charpentier) était peuplée par les charpentiers, la ruelle Serebryanniy (d’Argent) – par les artisans s ‘occupant d’argent, Denejniy (de Monnaie) – par les travailleurs de la cour de Monnaie d’empéreur.

Arbat, MoscouLe XVIII siècle Arbat a passé vers les nobles en devenant le centre aristocratique, le rempart de l’intelligence, le nids de noblesse. Les familles riches nobles se peuplent non loin d’Arbat et on construit ici les propriétés des Golitsyn, Troubetskoy, Volkonsky, Cheremetyev. Les propriétés de vieille date avec la gravure et les balcons originaux, avec les façades baroques racontent sur les goûts de leurs premiers propriétaires.

Plus tard, Arbat a été aimé pour toujours par ses habitants célèbres comme Pouchkine, Tsvetaeva, Esenin. Ici, à Arbat, on a ouvert leurs maisons-les-musées. La maison où habitait Andreï Beliy et puis Boulat Okoudjava s’est préservée aussi.

Arbat, MoscouDans le deuxième moitié du XIX siècle Arbat a changé son air extérieur. Il est devenu de prestige et à la mode de s’installer à Arbat. Les commerçants, les fonctionnaires, les représentants de l’intelligence devenaient les habitants d’Arbat. Les villas charmants avec le bel-étage et mezzanine, se noyant dans les jardins ont « dessiné » le nouvel extérieur d’Arbat. Les magasins à la mode, les restaurants riches et la gare apparaîssent ici.

Arbat, MoscouVers la fin du XIX siècle Arbat a commencé à acquérir l’extérieur qui était proche de l’extérieur moderne. Les maisons à trois étages ont apparu, le nombre des magasins a accru, on a commencé la construction des restaurants et des maisons lucratives à plusieurs étages.

Après la revolution il est devenu méconnaissable : la gamme grise, les maisons démolies, les frontières élargies de la rue et les nouveaux bâtiments à droit qui ne rappelaient pas les anciens bâtiments. On a supprimé les routes de tramway et on les a remplacées par les trolleybus, la chaussée et les trotoires sont asfaltés. Arbat est resté sans son extérieur historique et s’est arrêté dans l’attente. C’est à l’époque de la Nouvelle politique économique qu’il s’est ranimé : de nombreux magasins et cafés ont été ouverts de nouveau, le restaurant « Prague » à renouvellé son travail, le Théâtre d’état de Vakhtangov a été construit. Mais c’était d’une courte durée – en 1930 tout a disparu, comme les églises démolies à l’époque d’athéisme.

Arbat, MoscouA l’époque soviétique l’extérieur d’Arbat a subi beaucoup de changements. Au début des années 1960 la partie du prospect Kalinine, renomé plus tard le Nouveau Arbat, a pris la partie dans les ruelles d’Arbat. Cela a emmené à la destruction de plusieurs monuments de l’architecture des XVIII-XIX siècles. Mais l’extérieur de l’Ancien Arbat est préservé et chaque maison garde sa propre histoire unique.

En 1974-1986 à Arbat on a créé la zone de piéton avec l’abondance de petits magasins et cafés et le commerce animé. Les façades des maisons ont été peintes aux différentes couleurs – rose, jaune, bleue, verte. Après l’effondrement de l’URSS Arbat est devenu Mecca pour les habitants et les hôtes de Moscou. Aujourd’hui ici il y a un grand nombre des cafés et de restaurants, on pouvait appeler le Nouveau Arbat le petit Las-Vegas – ici il y avait les casinos de prestige de capitale comme « Metelitsa » et beaucoup de clubs de nuit.* Les représentations de grandes banques, les magasins et les boutiques, de nombreux clubs de fitnes, les centres commerciaux et les centres d’affaires sont situés ici. A Arbat on peut voir les peintres, les chanteurs et acheter des souvenirs russes. L’Ancien Arbat a acquérit une nouvelle popularité et est devenu la place aimée des habitants et des hôtes de la capitale.
 

* Dans la nuit de 1 juiller 2009 en Russie, selon la loi fédérale, on a fermé tous les établissements de jeu. Ils ne peuvent fonctionner que dans les zones de jeu spéciales.