Le Monument à Minine et Pojarsky

Le Monument à Minine et Pojarsky (par Ivan Matros)

Ensemble de la Place rouge comprend le monument à Minine et Pojarsky. Ce monument est le symbole de la période de troubles en Russie au début de XVII siècle. A cette époque les gouverneurs de l’état de Moscou se changeaient très souvent, et Moscou était occupée par les armées polonaises. A cette époque compliquée Kouzma Minine issu du peuple ordinaire a appelé à s’unir pour le sauvetage de la Patrie, Dmitri Pojarsky était à la tête de l’armée. En 1612 Moscou a été libérée.

A l’honneur de cet événement on a installé sur la Place rouge en 1818 la première sculpture sur le piédestal de laquelle il était écrit « Au citoyen Minine et le prince Pojarsky de la Russie reconnaissante ». Ivan Matros est devenu l’auteut de cette oeuvre. Le sculpteur représente le moment quand Minine ( la figure de gauche) appelle le prince blessé Pojarsky à être à la tête de l’armée russe et chasser les polonais de Moscou. Avec une maine il donne à Pojarsky l’épée, avec l’autre – il montre le Kremlin en appellant à se dresser pour défendre la Patrie.Sur le pavois de Pojarsky il y a l’image du Sauveur. La tunic antique de Minine ressemble plutôt à la chemise brodée russe.

Le monument est fait de la bronze, son hauteur est 8 mètres 80 santimètres. Initialement le monument se trouvait au centre de la Place rouge, puis il était installé plus proche de la cathédrale de St. Basel.