Circuits en groupe en Ouzbékistan 2018-2019

Les biens turkmènes

Les biens turkmènesQuand il s’agit du Turkmènistan l’imagination dessine tout de suite les patûrages infinis avec vifs «akhaltekins» protégés par les alabays fidèles, des tapis merveilleux du travail à la main, des soies eclatantes chatoyantes, des veillards avec les papakhas à la têtes, obturant les yeux. Oui, en effet , tout ce qui procède est un héritage original du peuple turkmène, son bien duquel il est fier et qui le distingue des pays musulmans. Dans ce chapitre on raconte en détail de tout cela...

Akhaltekins

Les biens turkmènes - AkhaltekinsL’animal sacré des Turkmènes est le cheval. Il est difficile de s’imaginer un Turkmène sans cheval. Ici on dit : « Le cheval est un membre égal en droits ». Les Turkmènes ont le respect frémissant du cheval et ils l’ont conservé au cours des millénaires. Au cinquième siècle avant J.C. Gérodot, père de l’histoire, a annoncé que les ancêtres des Turkmènes ont choisi le cheval comme un symbôle du soleil car d’après leurs notions que le plus vite astre sur la terre doit avoir sa conformité le plus vite animal aux pieds légers sur la terre. Plus...

Alabay

Le chien turkmène est alabay. C’est  un animal bel et courageux. Au cours de plusieurs siècles elle aide Turkmènes à protéger les troupeaux du bétail dans les conditions lourds du désert sablonneux. Il est impossible de confondre ce chien magnifique  avec une autre race. Puissant, bien mis, alabay soumet par la noblesse des mouvements, l'assurance et le calme. Mais, qui voyait, comment ce combattant se bat avec le carnassier, celui-là ne se séparera jamais déjà avec alabay... Maintenant le chien-loup turkmène a beaucoup d' amis et d’ admirateurs dans le monde entier. Plus...

Tapis

Les biens turkmènes - tapisLe Turkménistan est connu dans le monde entière par ses tapis surprenants, tissus par les mains des femmes turkmènes . Le travail des tapissièrs est comparé avec le vrai exploit. Si aujourd'hui l’art de tisser les tapis est l'affaire des professionnels, aux siècles passés chaque Turkmène savait tisser les tapis. Plus...

Papakha

Malgré la chaleur dont la température d’air monte jusqu’à 40 dégrès les aksakals « viellards » turkmènes portent  de grands bonnets fourrés poilus, qui provoquent la surprise considérable des touristes. Cependant, ce couvre-chef unique inventé par les Turkmènes encore à l'ancienneté, au contraire, sauve d'une forte chaleur. Plus...

Soie

Le Turkménistan est la patrie des matières de soie «keteni». Les Turkmènes depuis des temps immémoriaux s'occupaient avec succès de la magnanerie, leur matière grâce à la solidité, ainsi qu'à l'éclat et la beauté du dessin s'appréciait beaucoup et se servait de la demande forte. Une de principales particularités de «keteni» est le coloris, qui est défini par la qualité des colorants. Plus...