Nicolas Ier

L'histoire de la Russie. La politique de Nicolas Ier

Comme Alexander Ier n’avait pas d’héritiers, il a légué le trône au frère cadet Nicolas Pavlovitch. La volonté de fer et l'esprit naturel ont donné la possibilité à Nicolas de diriger l'État assez effectivement. Il voyait le but de la politique au renforcement de la position intérieure et extérieure de la Russie. Étant devenu empereur, Nicolas Ier passait la politique extérieure active. Au cours de la guerre avec la Turquie (1828 - 1829 ) les troupes russes ont détruit l'armée osmane ce qui contribuait à la libération de la Grèce du joug turc. Les guerres en Perse et au Caucase, les expéditions sur la Kamtchatka et l'Extrême-Orient ont élargi les frontières de l'Empire russe.
On a ouvert le premier chemin de fer en Russie sous le gouvernement de Nicolas Ier (1837). On a rédigé pour la première fois «la Législation de l'Empire Russe».