Le baptême de la Rus’

L’histoire de la Russie. La baptême de la Rus’ et la naissance de l’Etat uni de l’ancienne Russie.

En 980 le petit-fils du prince Igor, Vladimir Ier, s'est proclamé le Grand prince de Kiev.

Sous Vladimir Ier toutes les terres des Slaves de l’Est se sont unies au nombre de la Rus’ de Kiev. La formation de la structure territoriale de l'État russe s'est achevée. Le refus du paganisme au profit de l'orthodoxie était une des conditions de la cessation de l'isolation de la Rus’ du monde européen chrétien. Vladimir a décidé d'arrêter son choix sur le christianisme - la religion d'État du Byzance - un des États les plus puissants de l'Europe et de l'Asie de ce temps-là.

Il est d’usage que l’année 988 est l'année de l'acceptation du christianisme à titre de la religion d'État. Vladimir, ayant reçu le baptême, a baptisé ses boyards, puis tout le peuple.

Malgré le procès du baptême qui passait difficilement et dramatiquement (la partie considérable de la population de la Rus’ ne souhaitait pas se séparer de la foi en dieux païens), l'acceptation par la Rus’ le christianisme contribuait en plusieurs cas au renforcement ultérieur et au développement de la Russie.