La Cathédrale de St. Isaak

La Cathédrale de St. Isaak

La gloire sur la beauté de la cathédrale s’est répandue hors les frontières de la Russie. Cette couronne de l’art de l’architecture admire les connaisseurs de la beauté dans le monde. Et les habitants de Pétersbourg sont fiers vraiment de son trésor. Le Majestueux d’Isaak, comme on le nomme les plusieurs, suscite une gamme d’émotions par son extérieur noble et magnifique. Sa couple doré qui se découpe sur le ciel bleu, est un symbole de la Capitale de nord. Commençons de ce que la Cathédrale de St. Isaak est un des plus hauts bâtiments avec la coupole dans le monde entier : son hauteur est 102 mètres. La surface est 4000 kilomètres carrés, sa capacité est 14000 personnes. Le diamètre de l’or de la coupole est 22 mètres. Par ses dimensions elle cède seulement à la Cathédrale de St. Pierre à Rome, la Cathédrale de St. Paul à Londres et à la Cathédrale de St. Marie à Florence. Le Temple est capable de contenir 10000 personnes. Pour sa décoration on a utilisé 400 kg d’or et 16 tonnes de malachite.
L’histoire de la cathédrale est originale et même dramatique comme le destin de plusieurs temples de la Russie par ailleurs. Pierre I – l’empire de la Russie est devenu l’initiateur de la construction de la cathédrale. Il a projeté do construire une dédicace à son sauveur – à St. Isaak byzantin de Dalmate. Initialement, Pierre a construit en 1710une église en bois. Et le 19 mars 1712 ici a eu lieu le mariage de Pierre I avec Catherine I. Au mois d’août 1717 on a construit une nouvelle église de pierre. Mais à cause de ce qu’elle était située près de Neva, l’église a commencé à se tasser. Sur ça place on a construit la troisième variante de la Cathédrale de St. Isaak selon le projet de l’architecte Antonio Rinaldi, mais son extérieur ne conformait pas du tout avec l’extérieur élégant de la ville et en 1809 Alexandre I a annoncé le concours du meilleur projet de la nouvelle cathédrale. Un architecte français Auguste Montferrand a gagné ce concours. Montferrand a commencé la construction en 1818 et la construisait pendant 40 ans. La Cathédrale à cinq têtes ay style classique est devenue le résultat de son travail brillant.

La Cathédrale de St. Isaak a été ouverte solennellement le 30 mai 1858 et a été proclamée la Cathédrale de l’Eglise orthodoxe russe. Dans la cathédrale on organisait des offices et baptisait les membres de la famille d’empire. Les personnes majestueuses des différents états, les présidents, le clergé étranger : les métropolites d’est, les évêques catholiques et anglicans, les catholicos arméniens. L’extérieur de la Cathédrale de St. Isaak est percé de l’idée du lux et de la glorieuse d’empire. Les murs de la cathédrale sont revêtis de marbre gris et les fenêtres d’arche. Les colonnes sont décorées de granit rouge, l’hauteur de chacune est 15 mètres et 100 tonnes de poids. La cathédrale possède des immenses portes de bronze avec les hauts-reliefs et ornements, le poids de chacune battant est 10 tonnes. Sur les coins des frontons du bâtiment sont situés 16 statues des apôtres et évangélistes. Les coins sont accentués par les statues des anges avec les flambeaux. Sur les frontons on peut voir les compositions sur les sujets de Bible. La coupole dorée possède de la construction originale et est composée de trois enveloppes. Pour son dorage on a utilisé près de 100 kilogrammes d’or ducat.

La Cathédrale est magnifique tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Pour la décoration de l’intérieur on a utilisé plus de 300 œuvres de la peinture, de mosaïque, de la sculpture, de différents types de pierres précieuses. Un intérêt particulier représente un des grandes vitres en Russie, dont la surface est 28,5 mètres carrés. Les murs intérieurs de la cathédrale sont revêtis par les chères sortes du marbre italien et russe et d’autres types des pierres précieuses : malachite, lazulite, porphyre. C’est pourquoi on appelle la Cathédrale de St. Isaak « le Musée des pierres ».

La décoration artistique de la cathédrale comprend une immense collection de la peinture monumentale russe du milieu du XIX-ième siècle comptant plus de 150 œuvres. Parmi eux il y a des travaux des peintres connus Vassiliy Chebuyev, Karl Brullov, Fedor Bruni. Plus de 300 statues, des groupes de sculptures et reliefs sont faits par Ivan Vitali. La Cathédrale de St. Isaak n’a pas d’analogie dans la culture nationale et mondiale. Le musée-monument la cathédrale de St. Isaak est une des excellentes cathédrales de l’Europe et un des musées les plus visités de Saint-Pétersbourg. En 1859 au centre de la place de St. Isaak sous la direction de Montferrand on a installé un équestre de l’empire Nicolay I – le travail du sculpteur P. Klodt. En 1928 la Cathédrale a été fermée et fonctionnait comme un musée athéistique. Mais en 1990 un service divin solennel a eu lieu de nouveau dans la Cathédrale de St. Isaak